Corber Cup 2015

Notre envoyé spécial au Verger nous informe ...

La CORBER CUP, ce sera peut-être en 2016.

Car en 2015, elle est restée propriété du CORPS!

Le combat fut rude, notamment pour ceux de nos joueurs qui se mesuraient, seuls, à deux joueurs du CORPS. Avec Sean DUFFY, nous avions décidé de privilégier le principe de "permettons à tous ceux qui souhaitent jouer de concourir". L'important écart d'effectif (16 joueuses et joueurs du COBE seulement, contre 22 joueuses et joueurs du CORPS) nous avait donc amenés à faire jouer 6 des joueurs du COBE contre deux adversaires du CORPS, dans le cadre de deux matches-play parallèle. Difficile à gérer en matière de stratégie de jeu. Et d'absence de soutien psychologique! Nous devrons impérativement aménager le format de l'édition 2016 pour éviter cet écueil.

Sur ces 6 joueurs, 1 seul gagna ces deux matches (Gérard BRADLEY, voir ci-dessous), 1 gagna un match mais perdit l'autre (Quentin de CARVALHO). Les 4 autres perdirent leurs deux matches. De justesse, pour Roland MURARD qui ne rendit les armes devant Sean DUFFY qu'au n°18. De justesse, pour Félix BIGOT qui ne subit la loi de Denis ROCHE qu'au n°18, lui aussi. Mais Christophe QUINTON et Yves KOMORN furent largement dominés. Le stress des organisateurs!

Nos dames, certes moins dominatrices qu'en 2014, firent match nul avec l'équipe féminine du CORPS: Martine CHANRION l'emportait très nettement 8 et 7 sur Gaëlle DAVELUY, qui reprenait ses clubs après 2 ans d'absence sur les fairways; Françoise LUCCIONI faisait match nul avec Marie DUMORTIER en grands progrès (Marie remportant d'ailleurs le concours de drive); et Marie-Antoinette CARMOIN ne s'inclinait qu'au trou n°18 devant Rina PUJOL.

Chez les messieurs, Gérard BRADLEY fut incontestablement l'homme du jour du camp cobiste, dominant les cannoniers du CORPS, battant par 4 et 3 Benjamin GUINAND, pourtant lauréat du concours du meilleur drive au n°10 avec une jolie fusée s'arrêtant juste avant les 250 m; quant à Olivier PALLAS, s'égarant trop souvent dans les bois, il devait subir la loi de King Gérard en s'inclinant par le score sans appel de 9 et 8.

Bravo également à Bernard CARMOIN, auteur d'un très sérieux parcours, qui l'emportait haut la main (6 et 4) devant Jacky CHERAMY; bravo à René RIGOTTIER, que son épaule et son dos faisait encore beaucoup souffrir il y a peu mais qui défit le pourtant dangereux Richard LAMAMRA par 2 et 1; et bravo enfin à Jacky PERRIN, vainqueur de Gérard IAFRATE par 2 up. Bonne prestation, enfin, d'Henri SOUCHE, revenu all square dans son duel avec le haut index mais puissant Marc DUMORTIER.

Pour être complet, mentionnons les défaites de Fabrice BIGOT, battu 2 up par Georges LACHENAL après avoir failli égaliser au n°16 puis au n°17; de Guillaume MEUNIER, vaincu 4 et 3 par Nicolas MAZUIR, car sans doute très perturbé par son arrivée tardive qui lui coûta les trois premiers trous; last but not least, Daniel DOTHAL fut dominé 7 et 5 par Jacques BARRAS.

Les concours de drive et d'approche furent donc remportés par les joueuses et joueurs suivants:

  • Dames
    • Drive: Marie DUMORTIER (CORPS)
    • Approche: Martine CHANRION (COBE)
  • Hommes
    • Drive: Benjamin GUINAND (CORPS) : 247 m
    • Approche: Jean-Marc PUJOL (CORPS) : 68 cm du trou 

Nous serions incomplets si nous ne soulignions pas l'excellent état de préparation du parcours du Verger, malgré les séquelles de la tempête qui, il y a une dizaine de jours, a fait des ravages dans les cédraies de l'arboretum. Et le sympathique accueil que nous ont une fois de plus réservé la Direction du Verger (qu'Isabelle LE MOING soit ici remerciée), le responsable du restaurant et ses charmantes hôtesses. 

Les Résultats

Les resultats 26 sep 15

L'Album Photo

L'éditorial du reporter exclusif d'i-GreenGreen au matin de l'épreuve

LE SOLEIL S'EST LEVE SUR LE VERGER

 

 

CE SOIR, ECRIRONS-NOUS ENFIN?

 

 

GOLFEURS, JE SUIS CONTENT DE VOUS!

Corber cup st michel raphael

d'après Raffaello Sanzio

A 12h30, les quatre joueurs du premier départ de la CORBER CUP 2015 s'élanceront sur le trou n°1 du Verger.

Ce sera donc la quatrième édition de cette rencontre à la fois amicale et fratricide! Et cette année, nous avons, nous autres Cobistes, une petite revanche à prendre, humiliés comme nous l'avons été par nos collègues Corpsistes en 2014.

En aurons-nous les capacités? Difficile à dire! Il nous manquera clairement quelques-uns de nos meilleurs éléments. En déplacement, qui en Chine, qui en Corée, qui outre-Quiévrain! Fêtant le retour du fils prodigue. Au mariage d'un être cher. Ou bloqué par une épicondylite!

Mais visionnez la feuille de match à droite: 16 d'entre nous, toutes et tous parmi les plus respectés au plan golfique, seront au départ. Déterminés à user des plus longs drives et des plus précis putts pour l'emporter. L'espoir est de nouveau de mise!

Dans quelques heures, l'insoutenable suspense aura pris fin!

 

Ajouter un commentaire