Jordan SPIETH domine The Open, 146ème du nom

Après sa deuxième saison chez les pros, en 2015, lors de laquelle, agé de 21 ans, il avait coup sur coup remporté le Masters et l'US Open et quelques autres tournois du PGA, Jordan SPIETH avait vécu deux années difficiles, perdant notamment le Masters 2016 au profit de Danny WILLETT après avoir mis deux balles dans l'eau au fameux par 3 n°12 puis en manquant nombre de cuts. Au Masters 2017 puis à l'US Open, il n'avait fait que de la figuration, finissant loin derrrière Sergio GARCIA et Brooks KOEPKA. Mais on le voyait revenir en forme, et il renouait fin Juin avec la victoire, en remportant le Travelers Championship dans le Connecticut.

Sur le parcours de Royal Birkdale, au nord de Liverpool et en bordure de la Mer d'Irlande, il vient de livrer un combat étonnant et ... victorieux! En tête dès le premier tour, il dominait à nouveau la plupart de ses poursuivants sous la pluie et le vent du vendredi, étant l'un des rares à scorer sous le par. Samedi, lors d'un troisième tour disputé sous une météo beaucoup plus clémente, il rendait une carte de 5 sous le par, augmentant son avance sur tous ses rivaux, le sud-africain Brendan GRACE excepté (GRACE scorant un extraordinaire 62, la plus basse carte jamais rendue lors d'un Major).

Dimanche matin, Jordan SPIETH partait en tête, à -11, jouant avec son compatriote Matt "Kooooooooch" KUCHAR, second à -8. En avant-dernière partie, Brooks KOEPKA et le jeune canadien Austin CONELLY (-5) étaient à 6 coups. Suivis de GRACE et du japonais Hideki MATSUYAMA, le n°2 mondial, à 7 coups. Dès les premiers trous, Jordan SPIETH, le magicien des greens, révèlait une grande nervosité et manquait 3 putts de moins de 2 mètres. Au départ du n°5, Matt KUCHAR l'avait remonté et leurs poursuivants n'étaient plus qu'à trois coups!

Heureusement pour SPIETH, seul le chinois LI Haotong poursuivait sa remontée. Si bien qu'au départ du n°13, SPIETH et KUCHAR étaient toujours à égalité à -8 et LI était à deux coups, à -6. Et soudain, désastre, SPIETH slice complètement son drive. Sa balle s'immobilise au pied d'une butte, sous un épais buisson. Injouable. Derrière, le parking des camions des équipementiers! Une discussion de 10 minutes avec les arbitres s'engage. SPIETH obtient de dropper sa balle "au premier point de dégagement", à droite du parking camions, sur ... le driving range! Il peut se recentrer sur le fairway, son 4ème coup atteint le green à 4 m du trou et ... il rentre son putt. Bogey.

Au départ du 14, SPIETH est donc 1 coup derrière KUCHAR, et 1 coup devant LI. Sa réaction sera à la mesure du danger. Par 3 n°14: sa mise en jeu est sur le green, à 15 m du trou. Il rentre le putt pour birdie! De nouveau à égalité avec KUCHAR. Par 5 n°15: son 2ème coup atteint le green et ... il rentre le putt de 5 m pour eagle alors que KUCHAR fait birdie! Par 3 n°16: nouvelle ficelle de 4 m! Alors que KUCHAR fait le par. SPIETH est à -12, KUCHAR à -10. Ils se présentent au n°18. Les mises en jeu des deux américains sont dans le petit rough en bordure de fairway. L'approche de SPIETH est à 8 m du trou, celle de KUCHAR dans le bunker. C'est fini. Jordan SPIETH remporte son 3ème Major.

01 2e me coup de spieth au 18

02 le leaderboard

Ajouter un commentaire