Tiger WOODS remporte le Tour Championship

Le problème, pour l'ensemble des journalistes sportifs, ce lundi 23 Septembre, est d'identifier le superlatif qui rendra le mieux compte de ce qui s'est passé, ces 4 derniers jours, à Atlanta, dans la dernière étape des play-offs de la Fedex Cup. Tiger WOODS, en tête après le premier tour avec Ricky FOWLER, en tête après le deuxième tour avec Justin ROSE, en tête tout seul après un extraordinaire 3ème tour où il avait distancé Justin ROSE et Rory McILROY de 3 coups, Tiger WOODS, donc, allait maîtriser ses émotions et résister pendant un dernier tour dramatique, au retour de Billy HORSCHEL. Pour gagner le Tour Championship, sa 80ème victoire sur le PGA Tour.

Un évènement extraordinaire, un retour au premier plan mondial du champion incontesté de notre sport, qui envisageait, il y a encore un peu plus d'un an, de raccrocher complètement ses clubs tant l'état de son dos l'handicapait! Un public en délire, sur les bords des fairways de l'East Lake CC d'Atlanta. Des millions de golfeurs du monde entier, interdits devant leurs écrans de télévision. Nous avons tous assisté, admiratifs, inquiets, exultants, frissonnants, au retour du Tigre.

Tiger n'avait pas gagné depuis 5 ans. Dès le début de la saison 2018, nous avions été séduits par les améliorations qu'il avait apporté à son swing, naguère si violent, désormais beaucoup plus souple. Peut-être un tout petit peu moins long que, lorsqu'en 1997, il avait pour la première fois remporté les Masters à Augusta et était devenu, pour 10 ans, l'incontestable numéro 1 mondial. Mais presque aussi fiable, aussi "milieu de fairway" qu'avant. Ce travail sur son jeu a progressivement payé, puisque Tiger a été brièvement en tête de The Open à Carnoustie avant de se classer 7ème, qu'il a failli remporter le Valspar puis le PGA Championship où il a terminé 2ème, derrière Brooks KOEPKA. Il s'est qualifié pour les play-offs de la Fed-Ex et a progressivement remonté dans les classements avant d'entamer le dernier tour en 18ème position.

Il était donc en tête à -12, ce dimanche matin, devant Justin ROSE et Rory McILROY, tous deux à -9. Un aller en -1, alors que Justin et Rory, trahis par leur driving, reculaient. Au début du retour, Tiger était à -13, 5 coups devant Justin. Pourquoi ses 9 derniers trous, joués 2 au dessus du par, allaient-ils être difficiles? Peur de vaincre (inhabituelle chez lui)? Emotion? Nul ne sait. Toujours est-il que ses mises en jeu s'émoussèrent, qu'il commença à manquer des fairways. Les roughs d'East Lake avaient déjà détruit Rory (+5 sur son aller) et dans une moindre mesure Justin. Ils commencèrent à gêner Tiger, qui se présenta au départ du par 5 n°18 avec 2 coups d'avance sur Billy HORSCHEL, auteur d'une superbe remontée qui l'avait propulsé en 2ème place à -9. Un excellent drive plein fairway. Un bon second coup au bois 3 qui s'arrête dans le bunker de green. Une bonne sortie qui s'immobilise à 3 m du drapeau. Tiger a 3 putts pour gagner. Il ne lui en faudra que 2.

Mais dès son second coup vers le bunker, les dix mille spectateurs présents en bordure de fairway se précipitent vers Tiger pour l'accompagner en direction du green. Vision incroyable de cette marée humaine cernant Tiger WOODS et Rory McILROY, à peine protégés par le service d'ordre et les commissaires de parcours. Une folie golfique! Voyez les photos!

Justin ROSE devait terminer au plus 4ème pour remporter la Fedex Cup et ... les 10 millions de dollars du vainqueur. Au départ du 18, ses drives hasardeux l'avaient fait reculer en 6ème position. A ce moment-là, non seulement Tiger était en tête de l'épreuve, mais il venait de doubler Justin ROSE au classement de la Fedex. Allait-il créer la colossale surprise de remporter le Tour Championship mais aussi de gagner sa 3ème Fedex Cup? Eh bien non, car Justin ROSE drivait parfaitement le n°18 et mettait son coup de bois 3 sur le green à 10 m du trou. Deux putts pour birdie. Il remontait à la 4ème place et empochait, ravi, le chèque de 10 M$! Une fin de saison exceptionnelle, pour le tout nouveau n°1 mondial!

Quel plaisir de voir ces deux champions, unis sur le green, brandissant l'un le trophée du Tour Championship, l'autre la Fedex Cup!

Tiger is back! Cela nous promet une passionnante année golfique 2019. Et dès la fin de cette semaine, une haletante Ryder Cup.

Revenons enfin sur la statistique des victoires de Tiger sur le PGA Tour. Avec ses 79 victoires acquises entre 1997 et 2003, Tiger avait doublé Jack NICKLAUS et ses 73 trophées. Avec la 80ème, il est désormais à deux victoires de Sam SNEAD. La question est donc: quand établira-t-il ce nouveau record mondial. Il y a un an, on pensait que cela n'arriverait jamais. Aujourd'hui, la question est: quel est le mois de 2019 qui verra Tiger accomplir l'exploit?

Ajouter un commentaire