Corber Cup 2017

Le reportage du PCOR exclusif

Commençons ce dense reportage sur la 6ème édition de la Corber Cup par quelques considérations d'ordre informatico-golfiques. Et par quelques très plates excuses du programmeur bénévole: une poignée de cartes de score fut malencontreusement entâchée d'erreurs au niveau des index des concurrents. Certains, de sexe masculin, d'index réel largement inférieur à 15 ou 16 , furent extrêmement vexés de se voir affublés d'un index 36 et en perdirent la majeure partie de leurs moyens dès le trou n°1. Notons que d'autres, de sexe féminin, d'index réel largement supérieur à 40, furent déstabilisées par la découverte d'un handicap de jeu de 36, ignorantes qu'elles étaient de la mise en oeuvre de la sacro-sainte règle de capage des index à 36.

Autre considération sur les résultats en match play, qui s'avèrent souvent surprenants. Prenons un exemple vécu lors de cette Corber Cup 2017: le concurrent A, qui rend 2 coups au concurrent B, joue 106 en stroke play; alors que le concurrent B, qui bénéficie donc de 2 coups reçus de A, joue 120 en stroke play. 14 coups d'écart, 12 si on déduit les 2 coups reçus. On aurait tendance à dire que A a gagné haut la main. Eh bien non! Le résultat du match play est ... All Square. Etonnant, non! Mais beaucoup moins étonnant, si on regarde de près les cartes et que l'on constate qu'en matière de trous "galère",  A a galéré 2 fois à 9, alors que B a galéré 5 fois: 11, 10 et 3 fois 9. Et que donc, sur ses 13 trous non "galérés", B a fort bien joué en moyenne.

Sachez en tous cas que l'ensemble des cartes a fait l'objet d'une vérification complète ce dimanche matin et que, si un ou deux scores de trous avaient été mal retranscrits, l'audit effectué n'a révélé aucune erreur susceptible d'impacter les scores finaux de chaque équipe.

Mais venons en aux choses sérieuses: ce samedi 23, 4ème du mois de Septembre, le soleil brillait une nouvelle fois sur la vallée de l'Ozon. 23 - 24 °C vers les midi, quand les concurrents de la 6ème Corber s'élançèrent. Un pic à 26 - 27°C en milieu de partie. Certains regrettaient même de n'avoir pas opté pour le bermuda! Vent quasi nul. Des conditions parfaites, une fois de plus. En ce premier jour d'automne, les fairways étaient un peu secs par endroits, et les départs étaient fréquemment en piètre état. Mais les greens étaient parfaits; rapides, pentus, challengeants donc, comme toujours. Ce qui gêna probablement plus les équipiers de Pharma, qui viennent rarement jouer au sud de Lyon, que ceux du CORPS et du COBE, qui connaissent par le menu les coordonnées 3D de ces greens diaboliques.

Le CORPS partait favori, auréolé de ses trois victoires consécutives. Et l'on attendait aussi les progrès de PHARMA, qui était venu avec une forte brigade de "moins de 20", remontés à bloc par les encouragements virils de leur capitaine d'équipe. Et pourtant, ô divine surprise, la journée fut marquée par l'indiscutable domination d'une équipe COBE en gros progrès.

Et de fait, la journée avait bien commencé: Yves KOMORN, après s'être fait très peur en laissant ses deux adversaires revenir d'un handicap de 3 down au trou n°14 à all square au départ du 18, rentrait son putt de 8 mètres pour birdie et empochait par 1 up la partie des Présidents contre Nicolas MAZUIR, lequel disposait de Gérard VIGNOLA de PHARMA par le même score de 1 up.

Retrouvant progressivement son niveau golfique de fin du siècle précédent, Patrick LERMUSIAUX, en seconde partie, ramenait lui aussi 2 jolis points aux dépens de Francis JOACHIM (CORPS) et de Jean-François SALOUZE (PHARMA). Puis Olivier VICARD (PHARMA) dominait largement ses deux opposants et terminait en apothéose en posant sa mise en jeu à 2 m 50 du drapeau du n°18 (remportant ainsi haut la main le concours d'approche Messieurs); Henri SOUCHE, dans la même partie, ramenait un point précieux pour le COBE en battant un Richard LAMAMRA (CORPS) très en dessous de ses possibilités. En quatrième partie, le Corpsiste Jean-Manuel MAS dominait Daniel DOTHAL, beaucoup moins à l'aise sur les fairways étroits du Verger qu'au Clou ou qu'au Beaujolais, et conservait même un avantage décisif sur Gilles MEILHEURAT de PHARMA. Et avant l'arrivée des parties féminines, le débutant du COBE, Bernard FUNDAKOWSKI, s'enthousiasmait lui-même en gagnant ses deux matches, contre son homologue débutant du CORPS, Denis LEFEBVRE, et contre la toute dévouée au sort de son équipe, Michèle STATIOTIS (PHARMA). Cinq parties arrivées: 7 points pour le COBE, 4 pour le CORPS et pour PHARMA. Les choses se préentaient on ne peut mieux.

Les deux premières parties de Dames étaient l'occasion pour PHARMA de remonter et de revenir à égalité avec le COBE: Pierrette MATHE battait Poline MAS (CORPS) comme Myriam QUINTON, cette dernière perdant son match longtemps indécis avec Poline d'un tout petit point au n°18, alors qu'elle avait mené 1 up au n°14! Puis c'était Chantal ROLLAND qui amenait deux nouveaux points à PHARMA en disposant nettement de Caroline VAILHE et de Ghislaine TORRES. Mais là, la super-motivée Caroline prenait un point à son adversaire du CORPS, Ghislaine TORRES. Vinrent alors deux parties où le COBE puis le CORPS redressèrent la tête: Isabelle AUBOEUF rentrait tout sourire au club-house après avoir dominé la Corpsiste Marie DUMORTIER et la Pharmacienne Monique BLANC. Et son sourire allait encore s'élargir, lorsqu'une partie plus tard, Isabelle apprit qu'elle avait remporté le concours de drive Dames: le drive puissant au milieu du fairway deviendrait-il une spécialité du COBE (puisque chez les hommes, Gérard BRADLEY va une fois de plus empocher le trophée aux dépens des canonniers du CORPS)? Pour conclure cette 8ème partie, Marie DUMORTIER empochait le point de la victoire aux dépens de Monique BLANC. La 9ème partie vit un combat acharné entre Martine CHANRION et Rina PUJOL. Notre Martine nationale mena 1 up ou 2 up jusqu'au trou n°16, lorsque la précision de Rina fit merveille et lui permit de revenir all square, de prendre la tête au 17 et de la conserver sur le dernier trou. Grosse déception de notre représentante! Mais elle fit quand même l'autre point en disposant d'Hélène GUINGAND, de PHARMA.

En 10ème partie, Olivier MATHIEU, au comble du ravissement, l'emportait sur un Marc DUMORTIER en délicatesse avec son jeu et auteur de quelques croix retentissantes. Et Olivier parvenait à faire jeu égal avec le vétéran de l'ASCERP désormais membre de PHARMA, Norbert FERRUX. Pour son retour en Corber Cup, après pratiquement trois d'absence sur les fairways, Bruno SEGURA devait logiquement s'incliner devant Daniel CORDON, le meilleur représentant en Net de PHARMA lors de la toute récente Finale Individuelle du Championnat de Ligue Gof d'Entreprise. La 12ème partie était l'affaire de Jacky CHERAMY, qui ramenait 2 pts au CORPS en dominant tant Fabrice FRANCES que le Pharma-iste Serge SEVRAIN, ce dernier privant Fabrice, déçu de sa prestation en général, et de la qualité de son putting en particulier, du moindre point. Avec Bertrand MOLLET, vainqueur de Michel FALCAND et de Philippe PEZET (PHARMA), le CORPS poursuivait sa remontée. Le classement se resserrait : COBE 14,5 - CORPS 12,5 - PHARMA 12. Tout était encore possible. C'est de moment que nos compétiteurs du COBE choisirent pour placer un "démarrage" irrésistible.

En 14ème partie, Fabrice BIGOT -- Le Fils -- effaça ses défaites de l'an dernier en disposant de Gérard BLANC, l'un des piliers de PHARMA, sur le score sans appel de 6 et 5. Frédérique FILLOT avait accepté, à l'invitation de son amie Ghislaine TORRES, de venir renforcer l'équipe CORPS, mais dut s'incliner devant ses deux adversaires du fait de l'impitoyable règle du capping des index à 36. Jean-Marc FRANCES amena ensuite deux points au CORPS, après une jolie partie à 89 en stroke play (1 birdie, 4 pars), disposant de justesse de Michel CREPIN de PHARMA par 2 up. Mais la bonne surprise de cette partie fut notre ami René RIGOTTIER, qui ne s'inclina devant le Sanglier corpsiste qu'au n°18 (bogey contre par) après avoir mené quasiment toute la partie, et s'offrit le luxe de battre le représentant de PHARMA. Tout sourire malgré sa courte défaite devant Jean-Marc FRANCES, René avoua au moment de poser pour la photo d'arrivée qu'il avait de nouveau pris grand plaisir à jouer en retrouvant son golf. Nul ne s'étonnera par contre de la double victoire de Félix BIGOT, l'un des hommes en forme de l'Eté, en 16ème partie, et pourtant il avait fort à faire face au long frappeur Thibaut GRENIER, du CORPS (un peu à l'étroit sur les fairways du Verger), et au si précis capitaine de PHARMA, Jean-Claude PAUCHON, lequel dut également s'incliner face à Thibaut.

Juste derrière arrivait la partie des canonniers. Remportée 2 et 1 par le bazookiste BRADLEY, désormais plus droit que le mortiériste GUINAND. Qui, tous deux, firent rendre grâce au joueur de PHARMA, Philippe LORIDON, sans doute impressionné par tant de longueur! A ce stade, le COBE avait pris le large, menant par 21,5 pts contre 16,5 au CORPS et 13 à PHARMA, sans victoire depuis 3 parties. La rencontre suivante scellait définitivement le sort de la Corber Cup 2017, car Christophe QUINTON était aujourd'hui imbattable. Drivant de manière brillante, très à l'aise dans son putting, Christophe, 1 birdie (au par 5 n°15) et 7 pars, jouait 38 en Stableford Net, 25 en Brut, rendant une carte stroke play de 82, de loin le meilleur score du jour, battant Jean-Marc PUJOL (CORPS) 6 et 5 et Peter VENIS (PHARMA) 5 et 4. Jean-Marc et Peter terminant all square. Le COBE allait toutefois perdre 2 points lors de l'avant-dernière partie, suite à la défection de Guillaume MEUNIER, victime d'un gros mal de gorge. Partie remportée par Eraclis STATIOTIS (PHARMA) sur le puissantissime Olivier PALLAS. Alors que de nombreux spectateurs de deux équipes s'étaient rassemblées autour du green du n°18, la dernière partie arriva enfin, pile à l'heure prévue. Et là aussi, le représentant du COBE, Sylvain MAZIERES s'imposait face à ses deux adversaires: de justesse face à Sean DUFFY, battu sur le dernier trou, et au trou précédent face à Christophe THOMASSON (PHARMA), le capitaine d'équipe du CORPS conservant quand même l'avantage face à l'étoile de PHARMA.

Il fallait se rendre à l'évidence: le CORPS avait, contre toute attente, rétrocédé la Corber Cup au COBE. Et PHARMA avait échoué dans sa tentative d'ascencion sur la 2ème voire la 1ère marche du podium.

Les scores étaient les suivants:

       COBE bat CORPS         13 à 7

     COBE bat PHARMA      12,5 à 7,5

     CORPS bat PHARMA    12 à 8

D'où le classement final:

      1er     COBE                     25,5 pts

     2ème CORPS                   19,0 pts

     3ème PHARMA                15,5 pts

L'ensemble des résultats fit l'objet d'une lancinante énumération par l'organisateur en chef sur la terrasse du Verger, avant que l'ensemble des concurrentes et des concurrents, des accompagnateurs et des accompagnatrices ne puissent enfin apprécier l'apéritif amical et le dîner préparés par les restaurateurs du Verger. Une sixième et mémorable édition de la Corber Cup. Vive la septième!

Le PCOR

Les résultats des matches - play individuels

Re sultats cobe corps 1

Re sultats cobe pharma 1

Re sultats corps pharma 1

L'Album Photos: Au départ ...

L'Album Photos: La fin de partie

L'Album Photos: les Résultats et le Dîner

Liste des départs

Voici la révision de la liste des départs au vendredi 22 Septembre à 10h45:

Departs rev1 1

Consignes aux participants

Bonjour à toutes et à tous,

Dans trois jours, samedi 23 Septembre, à 11h30 précises, les premiers concurrents de la Corber Cup 2017 s’élanceront sur le trou n°1 du Verger. Cette 6ème édition de notre compétition phare opposera à nouveau les équipes du COBE, du CORPS et de PHARMA.

La formule 2017 sera identique à celle de 2016, qui, si elle avait un peu inquiété les futurs participants, s’est révélée d’une grande simplicité : trois match-plays simultanés, chaque concurrent ou concurrente jouant avec la même balle deux match-plays individuels contre ses adversaires des deux autres Sections.

Nous vous demandons donc de venir au Verger largement avant votre horaire de départ (voir la liste des départs ci-dessous, organisée par index décroissants, sauf la première partie qui sera celle de l’organisateur - calculateur - photographe). Vous pourrez taper quelques balles au practice pour vous échauffer. Avant de vous rendre au départ du n°1, où vos cartes de score vous seront remises.

Cette année, vous réglerez votre green fee de 37 € auprès de votre chef d’équipe, en même temps que votre repas amical, si vous dînez après l’épreuve.

Une feuille de score de sa partie sera remise à chaque joueur. Vous devrez tous les trois inscrire impérativement le nombre de coups joués (score stroke play) sur tous les trous par vous et vos deux adversaires dans la zone blanche « Score stroke play », que vous devrez vérifier en fin de partie avant de signer vos cartes et de les remettre à l’organisateur - calculateur qui sera installé en bordure de green du n°18. Si vous êtes familier avec le scoring en match-play, nous avons prévu dans la carte de score une zone (« gain du match ») pour vous permettre de suivre l’avancement de vos match-plays et … d’ajuster votre stratégie, en utilisant les coups reçus indiqués sur la feuille de score (voir exemple ci-dessous).

Sachez simplement que, dans chaque match play, le joueur de plus bas index rend un nombre de coups reçus égal à 75% de l’écart d’index entre son adversaire et lui. Les index étant capés à 36.

Des concours de drive et d’approche seront proposés sur les trous suivants:

  • Concours de drive Messieurs:              trou n°12
  • Concours de drive Dames:                   trou n°12
  • Concours d’approche Messieurs:         trou n°13
  • Concours d’approche Dames :             trou n°13

Comme nous jouons en partie de trois (attention au jeu lent: faites tout votre possible pour ne pas vous laisser distancer par la partie qui vous précède), la dernière partie, qui partira à 14h21, devrait en avoir terminé au plus tard vers 19h00.

Vous pouvez consulter le Règlement de la Corber Cup 2017 en allant sur le site web du COBE, en cliquant sur le lien suivant: http://www.cobegolf.fr/pages/competitions/corber-cup/reglement/

Conformément à la tradition, un apéritif amical, pendant lequel seront annoncés les résultats de l’épreuve, sera proposé à 19h30 au restaurant du Verger ou sur la terrasse, à ceux qui auront pu rester. Puis, vers 20h15, un dîner sera servi (réservation obligatoire auprès de vos chefs d’équipe) dans la même salle. Vous le règlerez (27 € par chèque ou espèces) auprès de votre chef d’équipe, avec le green fee.

Au plaisir de vous retrouver samedi sur les fairways du Verger,

Yves Komorn, pour le Comité d’Organisation

Exemple de carte de score (remplie jusqu'au trou n°5)

Exemple de carte de score

Ajouter un commentaire