1ère épreuve: Valence St-Didier, le mardi 7 Avril

Roland MURARD en tête des classements Net et Brut

Devant accueillir le Grand Prix de la Drôme en fin de semaine, le parcours de Valence St-Didier était fort bien préparé, ce mardi 7 Avril. Greens impeccables, très roulants dès que le soleil les eut séchés, fairways bien tondus et très porteurs. Seuls les roughs, parfois assez ras, parfois très hauts, manquaient de régularité. Il faisait bien froid, 4°C, lorsque les joueurs s'élancèrent, mais la température s'éleva rapidement. Et le vent resta modéré pendant les 5 heures de la compétition.

Enorme surprise, extrême ravisserment, donc, que cette victoire nette, indiscutable, de Roland MURARD, tant en Brut qu'en Net. Dominant de la tête et des épaules les 67 concurrentes et concurrents. Et pourtant, Roland, avec son index de 20, était opposé à plusieurs "moins de 12"! Qu'il allait tous reléguer à plus de 5 coups! Et pourtant, Roland, à l'arrivée à St-Didier, se plaignait amèrement de son dos douloureux! Nous ne donnions pas cher de la peau de l'équipe COBE, au briefing de 8h15! René et Roland diminués physiquement. Yves à court d'entraînement. 

Et qui plus est, nous nous présentions à St-Didier avec 5 joueurs seulement, au lieu des 7 autorisés. Nous avions pourtant lancé un appel vibrant à l'ensemble des 12 joueuses et joueurs inscrits, titulaires et remplaçants. Une situation qui, nous l'espérons, ne se reproduira plus cette année!

Mais Roland nous a confessé avoir joué en pleine décontraction, essayant de jouer tous ses coups en deça de ses  possibilités. Le résultat est probant: deux birdies, 5 pars, 1 seul double bogey! Beaucoup de greens en régulation ou 1 coup au dessus. Et une bonne demi-douzaine de 1 putt. Le seul point négatif de la journée, pour lui, est qu'il sera demain 16 d'index. Et que les perfs seront surement plus difficile à scorer à l'avenir! Mais quel regret pour votre reporter de n'avoir pu suivre son parcours!

Par équipes, nous terminons donc 2nds, assez loin (10 coups) de l'ASPTT Grand Valence, qui redescend de 1ère Division. Mais 3 coups devant Renault. Et 5 devant Areva. Un excellent début de saison. Avec un bon score de 89, que nous n'avons atteint qu'une seule fois, l'année dernière. Mais la montée en 1ère Division, notre objectif à nouveau en 2015, est encore très lointaine! Nous aurons besoin de toutes les forces de la Section pour y arriver.

En Coupe de la Ligue, épreuve où l'on additionne les trois meilleurs scores brut, l'équipe COBE termine même première avec 56 coups, grace bien sûr au super-score de Roland, mais aussi au bon résultat de Félix BIGOT. Et coiffe Renault Golf (53), ATSCAF (52) et l'ASPTT Grand Valence (48). Rappelons que la phase finale de la Coupe de la Ligue comprend, opposant entre elles les 4 meilleures équipes de chaque Division dans deux demi-finales et une finale, disputées le 8 puis le 15 Octobre en formule Match Play (2 foursomes le matin, 1 greesome et 2 simples l'après-midi), sur le parcours de l'Isle d'Abeau. Nous n'avions pas participé jusqu'à cette année. Mais avec un tel démarrage, nous pouvons espérer atteindre la phase finale en 2015!

Prochaine épreuve: Le Gouverneur (Le Breuil), jeudi 23 Avril.

Le psychodrame de la carte de score de Roland MURARD

Un incident de comptage a failli coûter très cher à Roland, lors de cette épreuve du Championnat de Ligue. Voyons les faits, qui méritent d'être relatés et devraient servir d'enseignement à tous nos équipiers!

Roland joue avec 2 autres compétiteurs. L'épreuve se déroule normalement. En fin de parcours, Roland annonce ses scores au joueur qui a tenu sa carte, qui confirme que c'est bien ce qu'il a noté. Roland et son marqueur signent la carte.

Roland a noté ses scores sur une carte de parcours "perso". Il nous la montre à l'arrivée. Il est conscient du fait qu'il a très bien joué mais n'a pas calculé ses totaux en Net, Brut et Stroke Play. Félix calcule sa carte et conclut à 47 en Net et 27 en Brut. Je calcule le score Stroke Play de 80, qui est totalement cohérent avec le Net et le Brut.

L'organisateur passant entre les tables, nous lui signalons qu'un de nos équipiers a fait un score canon, 47 en Net et 27 en Brut. Il revient quelques minutes plus tard en nous informant que la carte de Roland MURARD a été en fait calculée à 41 Net et 21 Brut... Consternation à la table! Qu'a-t-il bien pu se passer? Pourtant Roland est affirmatif: il a bien noté tous ses coups sur sa carte de parcours "perso"!

Nous demandons à voir la carte de score, ce que l'organisateur accepte volontiers. Jetez un coup d'oeil à la photo ci-dessous: l'anomalie saute aux yeux. Roland et ses co-compétiteurs ont démarré au trou n°15. Le marqueur, dont c'est une des premières compétitions, a commencé à marquer le score de Roland dans une mauvaise zone, sous les longueurs des trous. Et en arrivant au n°1, il a changé de zone et noté les scores là où il fallait. Mais de manière étonnante, en arrivant au n°10, il a recommencé à noter les scores de Roland dans la mauvaise zone!

En fin de parcours, le marqueur ayant confirmé les scores que lui avait annoncé Roland, ce dernier a signé sa carte sans prendre le temps de la vérifier de visu. Un examen que bien peu d'entre nous effectuent, j'en suis sûr.

La responsable du pro-shop, en rentrant les scores dans le logiciel de la FFG, aurait pu réagir en voyant l'anomalie. Mais non. Et le résultat final de Roland a été calculé en prenant ses scores sur les trous 1 à 9, mais ceux du 3ème joueur sur les trous 10 à 18!

La carte de score officielle de Roland (le décalage saute aux yeux):

Valence st didier score carte murard

Les trois scores Stroke Play, Net et Brut de Roland:

Les 3 scores de roland

Conclusions:

1) Chaque joueur doit impérativement noter ses coups sur une carte de parcours, en plus de la carte de score officielle. Si Roland n'avait pas noté ses coups sur une carte de parcours, nous n'aurions jamais pu exiger de voir la carte officielle et ainsi prouver l'anomalie.

2) Chaque joueur doit annoncer son score au marqueur en fin de partie plutôt que l'inverse. Mais il doit ensuite, avant de signer, vérifier de visu les scores trou par trou de la carte officielle par rapport à la carte qu'il aura tenue lui même. Ce que nous faisons très rarement.

3) Chaque joueur devrait calculer son score cumulé au fur et à mesure. En Net, c'est indispensable. Et en Brut, c'est souhaitable. Si Roland avait eu pleine conscience de son -- excellent -- score, il aurait vérifié avec plus d'ardeur! Pour s'éviter le pépin qui a failli se produire.

4) On dit que ces choses là n'arrivent jamais! Eh bien on a tort! C'est arrivé ce 7 Avril 2015 à Valence St-Didier.

Les résultats

Le classement par équipes

Valence st didier par equipes

 

Le classement Net

Valence st didier net feuille n 1

Valence st didier net feuille n 2

 

Le classement Brut

Valence st didier brut feuille n 1

Valence st didier brut feuille n 2

L'album photo de la journée

Ajouter un commentaire