6ème Manche: Savigneux - Les Etangs, jeudi 13 Juin

Notre reportage exclusif de cette mémorable journée

Terminant troisièmes par équipes lors de la sixième et dernière manche du Championnat de Ligue D2 Rhone, ce jeudi 13 Juin aux Etangs, les Seniors ont consolidé leur 1ère place, accroissant leur écart sur Lyon Sport Métropole, classés 2èmes. Ils montent donc en première division et sont par ailleurs qualifiés en 2nde position pour la Coupe de la Ligue, qui se jouera en match play brut individuel et 4 balles, le 2 Juillet à l'Isle d'Abeau.

La journée n'avait pourtant pas très bien commencé. Un soleil radieux innondait la large plaine du Forez, ce matin du jeudi 13 Juin. Mais beaucoup des 78 concurrents pestaient contre les travaux du pont de Givors qui les avaient forcés à se lever avant l'aurore et à emprunter des itinéraires plus ou moins fantaisistes pour éviter l'embouteillage. Une poignée arriva en fait quelques minutes avant le départ!

Dès le premier trou, Christophe QUINTON allait souffrir de la dégradation de son drive. A tel point que croisant Yves KOMORN, vers le trou n°10, il devait pointer son pouce vers le bas. Et que quelques minutes plus tard, il confessait, effondré, auprès de Patrick LERMUSIAUX, qu'il n'avait scoré que 4 points brut sur les 9 premiers trous. Amenant le très calculateur Patrick, qui, lui, avait fait un aller en fanfare, à se lancer dans une réflexion, très perturbante au niveau de son swing, sur la stratégie à adopter pour maximiser le résultat de l'équipe en faisant en sorte que ce ne soit pas son brut mais bien son net qui contribue au score du Club Omnisports Belle Etoile!

Yves KOMORN démarrait bien, lui aussi, faisant le par sur son habituel trou épouvantail, le par 3 n°7. Continuant par un par sur le n°8. Et terminant ses neuf premiers trous en 17 net. Puis tout allait se dégrader. Le putting, les approches. 26 Net. Proche de sa fin de parcours, le capitaine, dépité, interrogea du regard Martine CHANRION, qui jouait devant lui. Et dont la mimique fut plutôt négative. Aïe aïe aïe. Arrivé sur le parking, il retrouvait Françoise LUCCIONI qui repliait son matériel avec une moue qui en disait long sur sa déception: elle aussi n'avait joué que 26. Le temps de rendre sa carte et Yves se retrouvait face à Michel FALCAND, qui déclarait en substance que "les jours se suivent et ne se ressemblent pas, ... une catastrophe quoi!". Il n'avait scoré que 27 en Net. Retour rapide vers la terrasse du club-house où Christophe QUINTON confirmait sa mauvaise journée, 15 en brut, 25 en net. Et signalant qu'il avait croisé Patrick qui n'avait pas paru très satisfait de son jeu. Le capitaine calculait dans sa tête et commençait à craindre le pire!

Bernard FUNDAKOWSKI arrivait à ce moment au bar pour boire un verre avec ses co-compétiteurs. "Pas terrible, on fait pas tous les jours son index: j'ai calculé 32". Le capitaine, un peu soulagé, répondit: "Mais c'est pas mal du tout, tu as rempli ton contrat!". Bernard l'avait d'autant mieux rempli qu'il avait fait une petite erreur dans son calcul et qu'il avait en fait scoré 34. Et le capitaine tomba enfin sur Patrick. Inquiet. "Sais-tu combien Christophe a fait en brut, finalement, parce que quand je l'ai croisé, il était au 36ème dessous, et d'ailleurs, ça m'a complètement déstabilisé! D'ailleurs, j'ai fait 36 en net, mais comme j'ai aussi fait 15 en brut, j'espère que ce n'est pas mon brut qui sera pris". Grosse bouffée de réconfort pour Yves, qui répondait que Christophe avait lui aussi scoré 15 en brut et que c'est donc vraisemblablement son brut qui allait être pris en compte. 15 + 36 + 32 = 83. Pas terrible terrible comme score d'équipe, songeait le capitaine. Cette montée en 1ère division serait-elle compromise le dernier jour de la saison?

C'était le moment de passer à table. Des discussions enjouées mais marquées d'une pointe d'inquiétude. Et de confessions sur ce qui n'avait pas marché! Lorsque Jean-Claude ROUCHON, l'organisateur de l'épreuve, se leva, le micro dans une main et les feuilles des classements dans l'autre, la crispation était à son comble. Mais parmi les noms des concurrents cités en tête des classements, aussi bien Net que Brut, on ne reconnut pas ceux de la Caisse d'Epargne ou de Lyon Métropole, les équipes classées 2ème et 3ème, les plus menaçantes pour la nôtre. Au contraire, le nom de Patrick LERMUSIAUX fut prononcé en 5ème position, avec 37 pts et non 36. 15 + 37 + 34 = 86, c'était déjà un peu mieux. Et la délivrance arriva enfin, lorsque Patrick CHELIUS, Monsieur Calculette, annonça les résultats par équipes du jour. Premiers, l'ATSCAF, 94 pts, 2èmes Gazelec St Etienne, 93 pts, 3ème Belle Etoile ... Patrick n'avait pas eu le temps de citer le score, le capitaine sautait de joie! Le Club Omnisports Belle Etoile venait de remporter la 2ème Division Poule Rhône du Championnat de Ligue Golf d'Entreprise Auvergne - Rhône-Alpes. Après 5 ou 6 années à terminer en bas du podium ou à la 4ème place, notre équipe accédait enfin à la plus haute marche et allait concourir, l'année prochaine, en 1ère Division.

Tous les classements

Le classement par équipes du jour:

Classement par equipes du jour 3

Le classement général par équipes final du Championnat de Ligue (1 brut, 2 nets):

Classement ge ne ral final par e quipes du championnat

Le classement général par équipes final de la Qualification à la Coupe de la Ligue (3 bruts):

Classement final qualification a la coupe

Le classement individuel en Brut du jour

Le classement individuel en Net du jour

Le classement général individuel final en Brut

Le classement général individuel final en Net

Et deux photos seulement!

L'équipe COBE sans Christophe QUINTON, qui avait du repartir en fin d'épreuve

L equipe cobe 5

 

Les équipes COBE et Lyon Sports Métropole, qui montent en 1ère Division en 2020

Les equipes cobe et lyon metropole

Ajouter un commentaire