Les Hauts Faits

GERARD BRADLEY, le vainqueur 2017!

Une Finale d'un haut niveau golfique, Gérard BRADLEY brisant les espoirs de reconquête de Félix BIGOT au trou n°15 de Mionnay, en l'emportant par 5 et 3. Lisez le reportage détaillé et haletant de nos envoyés spéciaux, René RIGOTTIER et Jean-Marc PUJOL. Eh oui, i-GreenGreen n'a pas hésité à s'associer les compétences d'un éminent golfeur du CORPS pour relater cette ultime rencontre du Challenge Pierre BERGER 2017).

Sur la photo ci-dessous, Gérard BRADLEY va mettre en jeu au trou n°14, dans une fumée un peu suspecte! Certains parleront même d'enfumage!

Depart de gerard au n 14 en pleine fumee

LA FINALE

17°C, vent quasi nul, soleil à peine voilé sur Mionnay, ce matin. Nos finalistes viennent de taper leur premier drive! La bonne humeur règne. Ne quittez pas votre écran: nos envoyés spéciaux vous tiendront au courant de la rencontre score trou par trou.

Et le premier trou est pour Gérard BRADLEY, après que Félix ait mis son drive dans la tranchée qui borde le fairway à droite.

Au par 5 n°2, la balle de Félix frôle le trou! Les deux joueurs font bogey. Gérard mène toujours 1 up.

Trou n°3: drive monumental de Gérard, 250 m plein fairway. Félix manque son putt et fait bogey. Gérard rentre le par et porte son avance à 2 up.

Attention, Félix! Gérard est en super forme et accumule les pars, cette fois-ci au par 3 n°4: les bogeys ne seront pas suffisants! 3 up pour Gérard.

Au par 5 n°5, réaction de Félix qui met à profit son coup reçu pour réduire l'écart à 2 up.

Sur le long par 4 n°6, Félix emprunte le terrain en réparation, et doit se contenter d'un double bogey. Le bogey de Gérard lui permet de reprendre le large à 3 up.

Nouveau par de Gérard au par 3 n°7. Bogey de Félix. 4 up. Ca devient critique pour Félix!

Trou n°8: par pour Gérard (ça devient monotone!), balle dans l'eau pour Félix. 5 up.

Gérard drive encore le n°9 au delà de 200 m, mais manque son approche; Félix s'engouffre de suite dans la brèche et réussit le par. 4 up pour Gérard. Le tournant de cette Finale? L'entrée en résistance de notre ami Félix?

Pas tout de suite, car nous revenons à 5 up après le par 4 n°10, qui se solde par un par pour Gérard et par un bogey pour Félix.

Et saluons le remarquable travail effectué par les envoyés spéciaux d'i-GreenGreen à Mionnay, René RIGOTTIER et Jean-Marc PUJOL, qui communiquent en temps réel par sms avec la rédaction, installée pour la journée à Annecy! C'est la haute technologie qui vous informe en direct sur cette Finale du Challenge Pierre BERGER.

Par 3 n°11: au tour de Gérard d'égarer sa mise en jeu. Félix fait bogey et remporte le trou, revenant une nouvelle fois à 4 down.

Trou n°12 (un par 5) partagé bogey - bogey, malgré un kolossal drive au bois 3 de 230 m de Gérard. Toujours 4 up. Reste 6 trous à jouer. Il faut que Félix se distingue dans la forêt!

Combat acharné dans les bois au n°13 (bogey - bogey, à noter un drive mesuré à 244 m de l'Irlandais volant) puis au n°14 (bogey - bogey). Toujours 4 up pour Gérard, mais il ne reste plus que ... 4 trous à jouer! Gérard est donc "dormie". Cela va être très difficile pour Félix.

L'enjeu est tel qu'au par 5 n°15, nos deux adversaires ont mis leur 2nd coup dans l'eau. Gérard limite la casse en faisant double bogey, contre le triple concédé par Félix. La Finale 2017 sacre un nouveau champion! Le grand canonnier Gérard BRADLEY. Une seule mise en jeu manquée sur les 15 trous! Vainqueur par 5 et 3.

Bravo à tous les deux. Et encore merci à nos intrépides reporters!


01 finalistes avant le depart

Img 1103

Depart de gerard au n 14 en pleine fumee

LES DEMI-FINALES

 

Gérard BRADLEY bat Martine CHANRION (3 et 2)

Le reporter d'i-GreenGreen étant indisponible ce mercredi 6 Septembre, le Comité de Rédaction avait demandé aux adversaires de lui faire parvenir un court compte-rendu de leur rencontre. Notre ami Gérard vient de nous envoyer un reportage dans un français très mâtiné d'irlandais, que nous publions intégralement ci-dessous, non sans en remercier chaudement l'auteur!

Yves, j'envoyer quels que mot concernant la matchplay.

Martine et moi-même avons joué notre matchplay le 6 septembre à Mionnay.

Les premiers quels que trous nous avons tous les deux pris du temps pour nous installer dans notre jeu, avec "all square" jusqu'à la cinquième trou.  La 5 nous avons tous les deux trouvé l'eau.  Martine, malheureusement a trouver la "rough" quelques fois avant d'atteindre la green, faisant un 8.  Gerard a bien récupéré avec un long bois en toute sécurité sur la fairway faisant un bogey pour aller 1-up.  La 6, Martine avec une coup reçu, prend le trou pour revenir "all square".  Gerard prend l'avantage, gagnant le 8, 9 et 10, allant 3-up. Martine ne se lâche pas au cours des prochains trous, rien n'a gagné rien perdu encore.  Le 12, tous les deux a faire des bon drives et des bon deuxième coups.  Martine fait une joli l'approche sur la green faisant la par, tandis que l'approche de Gerard reste a cote le green faisant une bogey. 2-up pour Gerard.  Le 13 les deux drives sont en danger, Gerard a gauche, Martine a droit avec la green pas accessible facilement.  Gerard pris la trou avec une long put, retour au 3-up.  Le 14 tous les deux ont a trouver la bunker, Martine sort la bunker mieux que Gerard et prendre la trou.  Retour au 2-up.  Les 15 nous avons tous deux suivi le contour du lac, tous les deux faisant la par. Gerard reste 2up avec trois trous a jouer.  Le 16, Martine arrive sur la green en 3 et fait bogey, Gerard arrive en 2 et fait la par, le trou et la match 3/2.

Merci Martine pour une super match.

Gerard "

Chanrion bradley la photo

Chanrion bradley la carte de score

Félix BIGOT bat Arnaud WISNIA (3 et 2)

C'était, samedi 26 Août, sur un Mionnay baigné de soleil mais un peu brûlé, la revanche de la Finale 2009. Il y a 8 ans, Arnaud WISNIA avait disposé de Félix BIGOT pour inscrire pour la première fois son nom au palmares du tournoi de Match Play du COBE, désormais Challenge Pierre BERGER.

Samedi, Arnaud, index 10,1, rend 6 coups à Félix, index 18,4. Et après deux trous partagés, la rencontre s'oriente favorablement pour Arnaud, que son petit jeu solide propulse 2 up au trou n°4, alors que Félix prend du temps pour se régler. Quelques très bons drives sur le fairway de ce dernier, une excellente approche -- et un coup reçu bien venu -- au par 5 n°5: Félix revient et prend l'avantage 1 up pour entamer le retour. 

Les mises en jeu d'Arnaud, son point fort, ne sont pas tout-à-fait au rendez-vous et Félix poursuit sa progression, aidé par un nouveau coup reçu au par 5 n°12. 3 up. La situation devient critique pour le chef de file du COBE, qui n'arrive pas à revenir pendant le passage de la forêt, sur les trous 13 et 14. Au n°15, toujours mené 3 up, Arnaud WISNIA tente et réussit la grande traversée de l'étang au fer 4. Un superbe coup qui s'immobilise en fond de green. Le par et Félix ne mène plus que 2 up.

Mais Arnaud fait une mise en jeu moyenne, très à gauche; un peu coincé entre étang et petit bois, il touche les arbustes au 2ème coup ... C'est la fin. Félix assure le bogey, Arnaud doit se contenter du double. Félix gagne 3 et 2 et retrouve la Finale, après avoir patienté 7 ans! Bravo, Félix!

Fe lix et surtout arnaud au n 15

Arnaud WISNIA va traverser l'impressionnant étang du par 5 n°15

Fe lix arnaud carte de score 26 aou 17

La carte de score

Fe lix bat arnaud

C'est Félix qui fait le V de la Victoire!

LES QUARTS DE FINALE

 

Gérard BRADLEY bat Roland MURARD (5 et 3)

De l'envoyé spécial d'i-GreenGreen dans les Dombes, Félix BIGOT.

Jeudi 27 Juillet, 8h10, départ du trou n°1 de Mionnay: le ciel est couvert, mais le vent est quasi nul et la température avoisine les 24°C: une météo idéale pour jouer au golf. Roland MURARD et Gérard BRADLEY se sont donné rendez-vous pour disputer le dernier quart de finale du Challenge Pierre BERGER 2017.

Roland rend 5 coups à Gérard et joue des blanches, alors que Gérard joue des jaunes. Un handicap sévère pour Roland, dont le dos est encore bien douloureux. Et dès le départ, le scénario potentiel se précise: les deux joueurs drivent sur le fairway, moyenne distance pour Roland, fusée sur orbite pour Gérard. Joli coup de bois pour Roland, belle approche au fer 8 pour Gérard. Tous deux font le par. mais le coup reçu de Gérard lui permet d'empocher le trou.

Roland remporte le par 5 n°2 après un drive un peu égaré de Gérard. Le court par 4 n°3 est partagé. Roland et Gérard abordent le par 3 n°4 all square, mais Gérard place un démarrage fulgurant qui fragilisera beaucoup Roland en rentrant le par au 4, le bogey au par 5 n°5, un superbe birdie au très long par 4 n°6 et un nouveau par au par 3 n°7. Gérard fait enfin bogey au n°8, portant son avance à 5 trous gagnés d'affilée.

Roland va néanmoins réagir en remportant les trous n°9 et 10, grace à son aisance à l'approche des greens. Par puis bogey. Ce qui fait que Gérard ne mène plus que par 3 up. Mais Roland subit un coup de fatigue et souffre de son dos. Et Gérard, le "cannonier", en profite pour faire parler la poudre au 11 et 12, en alignant deux nouveaux pars. Il mène à nouveau 5 up.

Egalité au 13. Roland réagit au 14 en faisant le par, alors que Gérard, en délicatesse avec son putting, frôle le trou pour birdie, manque le putt de retour pour le par et doit se contenter d'un bogey! Au difficile par 5 n°15, Roland manque son départ. Gérard en profite. En 4 sur le green, il fera bogey alors que Roland fait double bogey! C'est terminé, Gérard gagne par 5 et 3. Il rencontrera Martine en demi-finale.

Bravo à tous les deux! Et rendez-vous pour les demi-finales, qui opposeront Arnaud WISNIA à Félix BIGOT et Martine CHANRION à Gérard BRADLEY.

Nos deux compères tout sourire avant le départ:

01 les deux au de part du n 1

Putt de Gérard au par 3 n°7:

11 putt de ge rard au n 7

Drive de Roland au par 4 n°8:

12 drive de roland au 8

Drive de Gérard sur le même trou:

14 drive de ge rard au n 8

Putt de Gérard au n°8:

15 putt de ge rard au n 8

Putt de Roland au par 5 n°12:

19 putt de roland au n 12

Drive de Roland au par 4 n°13:

20 drive de roland au n 13

Drive de Gérard sur le même trou:

21 drive de ge rard au n 13

Putt de Roland au même n°13:

22 putt de roland au n 13

Approche de Gérard au par 5 n°15:

25 approche de ge rard au n 15

Terminé, Gérard BRADLEY l'emporte sur Roland MURARD au trou n°15:

31 ge rard gagne au n 15

La carte de score:

41 la carte de score

Félix BIGOT bat Jacky PERRIN (4 et 3)

Nouvelle rencontre en période de canicule. Mais Félix BIGOT et Jacky PERRIN avaient eu du flair: pressentant la poursuite des grandes chaleurs jusqu'à ce vendredi 23 Juin, ils avaient décidé de partir tôt le matin, mais alors très très tôt. Départ 6h40 à Mionnay. Levés à 4h30, ils étaient tous deux encore un peu endormis au moment de frapper leur premier drive. Mais la température était agréable. 

Félix rendait 3 coups à Jacky. Qui n'avait pas visité Mionnay depuis plus d'un an! Après un premier trou partagé, Jacky est pourtant le premier à inscrire son nom sur le leaderbord en rentrant un très joli par sur le par 5 n°2. Réaction immédiate de Félix, qui égalise au trou n°3. Deux trous partagés. Avant que Félix ne reprenne le large en marquant quatre fois de suite sur les trous 6 à 9.

Soudain, surprise, à 8h45, alors que nos deux adversaires en terminent avec le trou n°9, plusieurs groupes de joueurs font irruption sur le parcours et s'apprêtent à driver le n°10. L'Accueil de Mionnay avait oublié d'inscrire sur Chronogolf qu'une compétition BNP partait à partir de 8h45 des trous n°1 ... et 10! Florence, la responsable de l'Accueil, ce matin, s'excusera un peu plus tard!

C'est donc coincés entre deux parties BNP que Félix et Jacky durent jouer les trous du retour! Jacky parvient à remonter partiellement son retard en remportant les trous 10 et 11. 2 up pour Félix, qui serre le jeu et revient à 4 up. Nouveau par de Jacky au par 3 n°14. Mais sur le par 5 n°15, Félix manque le birdie d'un petit centimètre et l'emporte donc par 4 et 3.   

Il est 10h15, il fait déjà 32°C à l'ombre. Le moment rêvé pour nos deux quarts-de-finalistes d'aller apprécier une bière bien fraîche. Sur les 15 trous joués, Jacky a rentré 3 pars et Félix 5. Au terme d'un joli combat.

Putt de Jacky au trou n°1:

10 putt de jacky au trou n 1

Approche de Félix au par 5 n°5:

11 approche de fe lix au par 5 n 5

Drive de Félix au long par 4 n°6:

15 drive de fe lix au n 6

Drive de Jacky au même trou n°6:

16 drive de jacky au n 6

Mise en jeu -- gagnante -- de Jacky au par 3 n°11:

21 mise en jeu de jacky au par 3 n 11

Mise en jeu de Félix au même trou n°11:

22 mise en jeu de fe lix au n 11

Victoire de Félix au trou °15:

51 felix gagne au drapeau du 15

Martine CHANRION bat Christophe QUINTON (4 et 3)

Surprise, surprise, ce mercredi 21 Juin, au Verger, pour le premier quart de finale du Challenge Pierre BERGER 2017. On subodorait, certes, que Martine CHANRION allait opposer une résistance farouche au brillant vainqueur 2016. Mais on n'imaginait pas Christophe QUINTON rendant les armes au trou n°15. Il faut dire que cette rencontre se déroula dans des conditions météo très éprouvantes: il faisait en effet 36° à l'ombre, sur les fairways du Verger, sans que le moindre souffle d'air ne rafraîchisse les adversaires.

Le match commença pourtant favorablement pour Christophe, qui gagnait le trou n°1 avec une superbe approche en bordure de green suivie de deux bons putts. Mais dès le trou n°2, le syndrome qui allait précipiter sa défaite le frappait: son puissant drive partait en hook sous les cyprès bordant le fairway sur la gauche. Alors que Martine drivait en pleine piste. Mais le petit jeu de Christophe lui permettait de partager le trou et de conserver l'avantage. Au trou n°3, c'est le deuxième coup de Christophe au bois 3 qui part en slice sous les arbres. Martine égalise.

Sur le par 3 n°4, Martine drive à gauche, place son approche sur le green et rentre le bogey après deux bons putts. Christophe, lui, drive à droite du green dans le bunker et doit s'y prendre à deux fois, gêné par le sable durci, pour en sortir. Deux putts, double bogey et Martine prend la tête. Le drive de Christophe au par 4 n°5 frôle les pins sur la gauche mais s'immobilise dans le petit rough en bordure de fairway. Nouveau par et égalisation, car Martine manque son 2ème coup et arrive en retard sur le green. Au par 3 n°6, c'est le chip trop court de Christophe qui va lui coûter la perte du trou, Martine faisant bogey.

Au par 3 n°7, deux excellentes mises en jeu des adversaires les amènent aux abords du green. Chips, putts, trou partagé bogey - bogey. Toujours 1 up pour Martine. Nouveau bogey - bogey au par 4 n°8, mais cette fois-ci, le coup de reçu dont bénéficie Martine lui donne le trou et elle augmente son avantage à 2 up. Sur les 9 et 10, même motif, même "punition", les coups reçus -- mais aussi la considérable distance entre les tees blancs des hommes et les tees rouges des dames, et surtout l'excellente longueur de ses coups de driver et de bois de parcours -- permettent à Martine de faire jeu égal avec Christophe. Toujours 2 up.

Par 4 n°11: Christophe est bien à droite près des cèdres mais parvient à chipper sur le green et gagne le trou à l'aide d'un nouveau par. 1 up. Allons assister à la remontée attendue? Eh bien non! Car au par 5 n°12, Christophe met son drive hors limite dans les maïs! 2 up. Il dispose à nouveau d'une balle de par et de 1 up au par 3 n°13, mais son petit putt d'1m20 frôle le trou à gauche! Toujours 2 up pour Martine. Par 4 n°14: Martine slice complètement son drive à droite et doit se recentrer. Le drive de Christophe est bien placé entre les pins du bosquet à gauche du fairway. Il a l'ouverture. Mais -- catastrophe -- son coup de bois 5, trop à droite, heurte un tronc et part très à gauche dans la forêt, le contraignant à donner le trou. 3 up pour Martine, avec 4 trous restant à jouer, Christophe est désormais en grand danger!

Par 5 n°15: deux excellents drives, bon coup de bois 3 de Christophe un peu à droite du fairway alors que Martine manque le sien. Christophe a la possibilité de revenir mais son troisième coup rejoint le bunker de droite du green. 4ème coup: la balle de Martine s'immobilise à 3 m du green, alors que la sortie de bunker de Christophe, trop longue, dépasse le green. Deux chips équivalents pour tous les deux. Deux putts pour tous les deux. Double bogey pour tous les deux. Mais Martine dispose d'un coup reçu. Martineest en demi-finale. Sur le score -- assez net -- de 4 et 3. C'est l'heure des regrets pour notre ami Christophe!

Vôtre reporter a mis quelque temps pour monter les rushs vidéo tournés au cours de cette belle rencontre. Les voici:

Et voici également quelques photos:

Le(s) spectateur(s) se protègent des violents rayons du soleil:

12 un spectateur enthousiaste 

Drive de Christophe au n°5:

10 drive de christophe au n 5

Drive de Christophe au n°9:

11 drive de christophe au n 9

Approche de Martine au n°10:

13 approche de martine au n 10

Le reporter vidéo officie au n°13:

14 le photographe reporter devant le trou n 13

Drive de Martine au n°14:

15 drive de martine au n 14

Impressionnant cumulus en enclume au dessus du Dauphiné:

21 cumulue en enclume au dessus du trou n 14

C'est terminé:

81 devant le drapeau du n 15

LE DEUXIEME TOUR

 

René RIGOTTIER bat Caroline VAILHE (6 et 5)

Malgré la pertinence des conseils de son coach du jour, il faut bien se rendre à l'évidence: Caroline VAILHE n'a pu prendre l'ascendant sur un René RIGOTTIER en pleine résurrection. Pourtant Jean-Pierre LAPINTE se révèla un remarquable assistant, sur les fairways de Mionnay, ce jeudi 8 Juin, autant au plan physique, que technique que mental. Mais le règlement est le règlement: Caroline, malgré son index officiel de 54, était fort désavantagée par son index du jour cappé à 36, ne bénéficiant donc que de 10 coups reçus de la part de son adversaire du 2ème tour. Et elle dut s'incliner 6 et 5, non sans avoir offert une résistance courageuse, sur les 9 premiers trous.

René RIGOTTIER accède donc aux quarts de finale, mais là, il va tomber contre une rude opposition: Arnaud WISNIA vise en effet cette année sa troisième victoire dans le tournoi de Match Play du COBE! i-GreenGreen sera évidemment présent pour vous relater cette prometteuse rencontre! 

Matchplayc r 005

Caroline

Matchplayc r 004

René

Matchplayc r 008

Caroline et René

Arnaud WISNIA bat Isabelle AUBOEUF (3 et 2)

Nous avons failli assister à une très grosse surprise, dimanche 4 Juin, à Mionnay! A la fin de l'Aller, la novice Isabelle AUBOEUF menait 1 up contre le quasi-professionnel Arnaud WISNIA. De l'aveu même d'Arnaud, Isabelle s'accrochait, jouait bien, rentrait un certain nombre de pars. Mais voilà, l'expérience finit toujours par parler! Et sur le retour, c'est Arnaud qui alignait une série de pars, alors que le putting d'Isabelle s'effritait un peu. A vrai dire, le birdie d'Arnaud au par 3 n°18 se révelait même superflu, le match étant "plié" au n°16, sur le score, très honorable pour Isabelle, de 3 et 2.

Bravo à Isabelle, en tous cas, pour sa combativité. Et à Arnaud pour sa qualification pour les quarts de finale. 

Roland MURARD bat Henri MOIROUD (3 et 1)

Ce fut un rude, très rude combat, que se livrèrent les 2 M's, Roland MURARD et Henry MOIROUD, jeudi 1er Juin, à Mionnay. Henry résista farouchement, concluant l'aller à égalité avec Roland. Au jeu du "plus fatigué finit en général par ployer", c'est cependant Henry qui rendit les armes au trou n°17, manquant un peu de puissance sur les longs par 4 du retour, au terme d'une superbe rencontre. Bravo à tous les deux!  

Murard moiroud au 2eme tour

Jacky PERRIN bat Yves KOMORN (1 up)

C'était presque la canicule, mardi 16 Mai, du côté de Villefranche-sur-Saône. Yves KOMORN et Jacky PERRIN avaient choisi de jouer leur rencontre du deuxième tour au Beaujolais, afin de reconnaître le parcours de la 5ème manche du Championnat de Ligue, programmée le 19 Mai. Terrain parfaitement préparé, fairway et greens impeccables, comme à Mionnay. Attention par contre aux roughs, parfois très épais!

Quelle rencontre, mes amis! Yves mena sur 6 des 18 trous, mais son avantage ne dépassa jamais 2 up. Jacky ne mena que sur un trou: le dernier; celui où il FALLAIT mener! Au fur et à mesure, Jacky jouait de mieux en mieux, excellant avec ses coups de fers, alors qu'Yves se mettait à hooker les siens! Au début du retour, Yves menait 2 up, mais Jacky égalisait au n°13, où, après un joli drive, Yves allait visiter les salades du maraîcher voisin. Et suivait une série de 4 trous où nos adversaires faisait jeu égal, en sauvant parfois des situations compromises, l'un avec une ficelle de 6 m, l'autre avec un chip à 40 cm du drapeau. Et c'est ainsi que nous arrivâmes au trou n°18, où Jacky bénéficiait de son 3ème coup reçu de la journée. Deux bons drives. Yves devant d'une trentaine de mètres. Deuxième coup de Jacky au fer 5, en plein milieu du fairway. Yves prend son bois 4 pour s'approcher au plus près du green, indispensable puisque Jacky dispose d'un coup reçu. Hook vers le rough de gauche. On retrouve la balle avec peine. Yves la frappe au rescue pour tenter d'atteindre le green. Haut rough! Cette fois-ci, on ne la retrouvera pas. Jacky ajuste calmement son approche vers le green, qu'il dépasse. Approche et deux putts. Il a sorti la tête de série n°4.

Jacky au départ du n°3

05 jacky au de part du n 3

Le héron du trou n°12

15 le heron du n 12

La poignée de mains dans le haut rough du 18 (où git encore la balle d'Yves)

19 la poignee de mains

 

Félix BIGOT bat Françoise LUCCIONI (3 et 1)

Encore une rencontre longtemps indécise qui n'a pris vraiment tournure que sur les quatre derniers trous. Il faisait très beau à Mionnay, lundi 15 Mai. Grand soleil. Vent quasi inexistant. Et un parcours que nous n'avions jamais vu dans un si bel état: des fairways superbes (mais trempés de rosée en début de matinée) et des greens impeccables quoique peu roulants! Félix, auréolé de sa belle performance en Championnat de Ligue Seniors au Verger, drivait, chippait et puttait à la perfection. Quant à Françoise, son driving était toujours aussi efficace mais approches et putting laissèrent parfois à désirer.

L'aller fut une suite ininterrompue de 1 up et d'all square, Françoise prenant l'avantage au 2 puis au 4 (au moyen d'un superbe par), Félix revenant à chaque fois et prenant ensuite les commandes au 6 puis au 8 (où Françoise mit son approche dans l'eau, alors que Félix manquait le birdie de justesse). Bogey pour nos deux adversaires au n°9. L'aller se termine avec Félix menant 1 up. Difficile d'émettre un pronostic, à ce stade!

Félix porte son avance à 2 up dès le trou n°10. Le par 3 n°11 et le par 5 n°12 sont partagés. Françoise revient à 1 down après un joli putt au par 4 n°13 mais Félix met sa mise en jeu tout près du green au par 3 n°14, rentre son par et reprend le large à 2 up. Le difficile par 5 n°15 ne lui réussira pas: 2 balles dans l'eau et Françoise revient une nouvelle fois à 1 down! Mais les deux longs par 4 n°16 et 17 permettront à Félix de faire jouer la poudre. Bogey au 16, bogey au 17, Françoise s'incline 3 et 1.

01 avant le de part

Avant le départ

11 drive de franc oise au n 1

Drive de Françoise au n°1 (il fait encore bien sombre!)

13 putt de fe lix au n 1

Putt de Félix au n°1

15 drive de fe lix au n 3

Drive de Félix au n°2

16 chip de franc oise au n 4

Chip de Françoise au n°4

21 drive de franc oise au n 6

Drive de Françoise au n°6

23 approche de fe lix au n 9

Approche de Félix au n°9

24 drive de franc oise au n 11

Mise en jeu de Françoise au n°11

26 approche de fe lix au n 13

Approche de Félix au n°13

27 2e me coup de fe lix au n 16

Second coup de Félix au n°16

41 un peu de c ue

Félix satisfait, Françoise un peu déçue, au n°17

 

LE PREMIER TOUR

 

Martine CHANRION bat Fabrice FRANCES (3 et 1)

Très agréable journée de golf à Mionnay, ce vendredi 5 Mai. Le soleil est au rendez-vous, malgré un brouillard matinal. Martine (qui vient d'accompagner Françoise LUCCIONI et Jean PARISOT lors de leur rencontre de l'avant-veille) semble en forme. Son driving est régulier et droit. Et elle putte très bien. Alors que Fabrice, qui a encore peu joué, cette année, est en délicatesse avec son drive.

Après une égalité au trou n°1, Martine prend l'avantage en remportant les trois trous suivants. Mais Fabrice s'accroche et remonte à 1 down, scorant notamment un par sur le difficile par 4 n°6. Las, il met deux balles dans l'eau aux n°7 et 8, laissant Martine reprendre le large et mener 3 up en abordant le retour. Nouvelle réaction de Fabrice, avec un autre par au long par 4 n°10. Mais il égare son drive au n°12, permettant à Martine de mener derechef 3 up.

La pression et le stress atteignent leur paroxysme lorsque nous deux adversaires font égalité sur les trois trous suivants, faisant deux jolis bogeys au redoutable par 5 n°15. Toujours 3 up pour Martine, qui est donc "dormie" en arrivant au par 4 n°16. Mais Fabrice se rebiffe, frappe deux longs et beaux coups qui l'amènent aux abords du Green; jolie approche et 2 putts pour 5, alors que Martine rate deux approches coup sur coup et termine en 8! Son avance n'est plus que 2 up. L'espoir revient chez Fabrice, qui malheureusement manque son approche, alors que celle de Martine roule presque jusqu'au drapeau. Double pour Fabrice, par pour Martine. C'est fini, Martine l'emporte 3 et 1.

Mais quelle partie! Belle résistance d'un Fabrice en progrès, qui se heurte à une Martine super-affûtée. De bonne augure pour les prochaines rencontres Golf d'Entreprise.

(de notre correspondant exclusif dans la Dombe)

Fabrice et martine

Françoise LUCCIONI bat Jean PARISOT (8 et 7)

Décevante journée, que celle vécue par notre ami Jean PARISOT, ce mercredi 3 Avril, à Mionnay. Bien malin voire présomptueux, celui ou celle qui, avant le départ, aurait pu prédire le résultat de cette rencontre entre deux des contributeurs émérites de l'équipe Seniors. A commencer par Martine CHANRION et Félix BIGOT, qui accompagnaient nos adversaires du jour. Mais il fallu, après quelques trous, se rendre à l'évidence: Françoise LUCCIONI était en forme, alors que Jean ne parvenait pas à maîtriser pas son golf. Le fait est que les étangs de la Dombe accueillirent plusieurs de ses balles. Au trou n°11, Françoise l'emportait par 8 et 7. Au deuxième tour, elle rencontrera ... Félix BIGOT. Une rencontre à suivre!

Quelques secondes avant le départ:

Match play luccioni parisot 01

Coup de bois de parcours de Jean PARISOT au par 4 n°1:

Match play luccioni parisot 02

Coup de bois de parcours de Françoise LUCCIONI sur le même trou:

Match play luccioni parisot 03

Mise en jeu de Jean sur le par 3 n°7:

Match play luccioni parisot 04

Mise en jeu de Françoise au même trou:

Match play luccioni parisot 05

Drive de Jean au n°10:

Match play luccioni parisot 06

Françoise, le sourire, Jean, l'amertume:

Match play luccioni parisot 07

Caroline VAILHE bat Gérard COUSSAT (2 et 1)

C'est sur le parcours du Verger que Caroline VAILHE et Gérard COUSSAT s'étaient donné rendez-vous, vendredi 28 Avril après-midi, pour jouer leur rencontre du 1er tour du Challenge Pierre BERGER 2017. Il ne faisait pas bien chaud, 12°C à tout casser. Et une petite bise balayait le plateau de Saint-Symphorien d'Ozon. Mais le parcours du Verger, comme à l'accoutumée, était en parfait état. La rencontre avait attiré un nombreux public, puisqu'Isabelle AUBOEUF était venue assister son amie Caroline, et que le Président de la Section était venu en personne assurer le reportage pour i-GreenGreen.

Et disons le tout de go: Isabelle et Yves eurent droit à une rencontre des plus indécises, qui ne prit véritablement tournure que sur les trois derniers trous. Caroline et Gérard se livrèrent en effet un amical mais rude combat, Gérard étant desservi par son manque de longueur mais se rattrapant sur les greens en rentrant son lot habituel de putts de 2 ou 3 m, et Caroline impressionnant par la longueur de ses drives et de ses coups de bois de parcours, mais se faisant trop souvent "recoller" par Gérard à l'approche des et sur les greens, à cause d'un chipping un peu hésitant.

C'est Gérard COUSSAT qui fut le premier à prendre l'avantage, dès le trou n°1. Caroline VAILHE revint all square sur le N°4, après un superbe drive à proximité du green et maintint son avantage jusqu'au 10, qu'elle avait pourtant en mains mais où elle permit à Gérard d'égaliser en frappant une approche bien trop longue en fond de green. Nos deux adversaires firent jeu égal sur les 4 trous suivants, en particulier sur le par 3 n°13 où Gérard, qui avait trou gagné après une approche splendide immobilisée à 1m40 du drapeau, eut besoin de 4 putts pour atteindre la coupelle!

Mais au par 4 n°14, c'était au tour de Caroline de flancher après un drive superbe et un joli coup de bois 3. Son approche trouvait le bunker de droite, d'où il lui fallut 5 tentatives avant de rejoindre le green! Gérard reprenait donc l'avantage au départ du 15, mais pour le reperdre immédiatement, Caroline le distançant une nouvelle fois grace à son puissant driving. All square au départ du 16. Bogey de Caroline, qui prend l'avantage 1 up après une jolie sortie de bunker. Nous allons au 17 où Gérard atteint le green un peu trop tard pour pouvoir résister au putting de Caroline, qui gagne le trou et le match, sur le score équilibré de 2 et 1.

Bravo aux compétiteurs! Caroline rencontrera René RIGOTTIER lors du deuxième tour.

 

Jacky PERRIN bat Bernard CARMOIN (4 et 3)

Nous venons de recevoir le reportage suivant de notre correspondant exclusif à Villefranche-sur-Saône.

Lucenay. Jeudi 27 avril. 7h36. Il fait 2°C, Jacky et Bernard tapent leur 1er drive. Pour leur match-play, les deux adversaires ont, d’un commun accord, choisi d’en découdre sur le parcours du Beaujolais.

A l’issue du trou n°1, nos deux compères ont les doigts gelés. Mais cela n’empêche pas Jacky de tirer son épingle du jeu, puisqu’au départ du trou n° 6, il mène 4 up après avoir scoré 2 bogeys, deux doubles et un triple. Bernard revient dans le jeu sur les deux trous suivants avec deux bogeys contre un seul à Jacky qui gagne le trou n°8. L’aller se termine à 4 up, après une épouvantable égalité sur le trou n°9, où les deux adversaires terminent ce court et facile par 4 en 7 coups!

Le retour commence mal pour Bernard, qui est vite mené 5 up. Mais il se reprend en remportant les deux trous suivants. Il faut reconnaître que Jacky l’aide bien sur le trou n°12, en mettant 5 coups pour sortir d’un bunker ! Mais au trou n°13, Bernard perd sa balle et le trou, gagné par Jacky en 9 coups! Bernard remporte le trou suivant avant de perdre le trou n°15. C’est fini : Jacky bat Bernard 4 et 3. 

Frigorifiés, les deux joueurs termineront leur chemin de croix jusqu’au n°18 mais quel parcours : sur l’ensemble des 18 trous, ils n'auront marqué que 4 points en brut chacun, et 17 points en net. Seul par de la journée, celui rentré par Bernard sur le trou n°11… Mais c’est un match play.

Jacky perrin au n 18

Olivier MATHIEU bat Bernard FUNDAKOWSKI (4 et 2)

Lundi 24 Avril, Olivier MATHIEU et Bernard FUNDAKOWSKI disputaient le premier match play de leur récente carrière de golfeur. La scène se passe au Verger. Sous les yeux du rédacteur de la feuille de choux golfique locale: i-GreenGreen. Sous un très généreux soleil, une température agréable, mais un vent du Sud à rendre fous de "jeunes" golfeurs. Soufflant en continu à 40 km/h, mais avec des rafales à 60 km/h faciles!

Dès le départ, Olivier, assez zen et bien servi par un driving régulier et des balles basses peu affectées par les rafales, prend le contrôle des opérations, gagnant les deux premiers trous aux dépens d'un Bernard un peu fébrile et desservi par ses balles longues mais trop hautes, que le vent s'amuse à diriger vers les frondaisons! Mais Bernard s'accroche, fait jeu égal avec Olivier sur les 3 et 4 puis place deux belles approches sur les 5 et 6, qui le ramènent all square au départ du 7. Nos joueurs font jeu égal sur les 7 et 8 mais Bernard, qui a le trou n°9 quasi gagné après un superbe drive et un premier joli coup de bois de parcours, tope deux approches et doit laisser le trou à Olivier, qui entame le retour 1 up.

Bernard laisse le n°10 à Olivier, qui porte son avance à 2 up. Deux jolis coups de Bernard l'amènent près du green du n°11, mais son putting flanche et il doit partager le trou. Idem sur le par 5 n°12 où Bernard se présente le premier sur le green, mais fait un putt de trop. Toujours 2 up pour Olivier au par 3 n°13, où nos deux compères frappent deux excellentes mises en jeu et font bogey tous les deux. Mais un drive égaré très à gauche par Bernard sous les résineux qui bordent le fairway du n°14 permet à Olivier de reprendre sa marche en avant. 3 up. Toujours 3 up après le par 5 n°15. Olivier est donc "dormie" et peut voir venir. Il met sa balle dans le bunker du green du n°16, mais Bernard, lui, voit sa balle arrêtée par l'un des grands pins à droite du fairway. Approche vers le rough en arrière du green alors qu'Olivier sort bien du bunker.

Olivier fait bogey contre double à Bernard, et l'emporte 4 et 2. Une rencontre très amicale. Très appréciée par votre reporter. Prochain adversaire d'Olivier: Gérard BRADLEY. Un sérieux morceau, comme on dit dans le métier.

01 pre ts au combat

Prêts au combat

02 bernard au n 3

Bernard drive le par 5 n°3

03 olivier sur le fairway du n 3

Coup de bois de parcours d'Olivier sur le n°3

04 approche de bernard au n 6

Approche de Bernard sur le par 3 n°6

05 joli drive d olivier au n 7

Mise en jeu d'Olivier au n°7

07 discussion franche et amicale en remontant le fairway du 12

Conversation amicale sur le n°12

31 devant le drapeau du n 16

Trou n°16: c'est fini, Olivier l'a emporté 4 et 2

Félix BIGOT bat Michel FALCAND (3 et 2)

Nous recevons, du rédacteur en chef de l'Eveil de Communay, ce compte-rendu exclusif de la première rencontre du Challenge Pierre BERGER 2017:

"

Mercredi 12 Avril 2017. Golf de Lyon Verger. Sous un chaud soleil de printemps. Félix BIGOT rend 8 coups à Michel FALCAND. 11h00, le premier combat du tournoi de Match Play du COBE 2017 vient de démarrer.

Entame difficile pour Félix BIGOT, sans doute fatigué par les efforts accomplis la veille au Gouverneur, sur le parcours du Breuil! Efforts bénéfiques, certes, puisqu'ils permirent à Félix de scorer 14 en Brut et de contribuer ainsi à l'excellente 4ème place de l'équipe Seniors. Mais qui, le lendemain, le contraignent à laisser Michel FALCAND creuser un petit écart en début de partie: au trou n°6, Michel mène 2 up.

Mais Félix se reprend, gagne le 7, fait le par au 8, remontant en trombe sur Michel. L'aller se termine all square. Petit drame pour Michel au départ du n°10: lui qui maîtrise en général ses mises en jeu, met son drive hors limites. La porte s'ouvre pour Félix, qui gagne les 10, 11 et 12, menant 2 up au n°13, après un coup de fer dans les arbres. Michel stoppe l'hémorragie mais ne parvient pas à remonter au 14 et au 15.

Nos deux protagonistes abordent donc le par 3 n°16 2 up pour Félix. Mises en jeu moyennes pour tous les deux, mais Félix fait bogey, contre double à Michel. Ce sera suffisant pour que Félix BIGOT l'emporte par le score final de 3 et 2, et devienne ainsi le premier qualifié pour le second tour du Challenge Pierre BERGER 2017.

"

08 falcand au n 9

Michel FALCAND vient de jouer son approche au par 5 n°9

09 bigot putte au 11

Putt de Félix BIGOT au n°11

10 rigottier drive au n 12

Drive du reporter de l'Eveil de Communay, René RIGOTTIER, au par 5 n°12

11 les cerisiers du japon

Les cerisiers du Japon croulent sous les fleurs!

12 bigot falcand fin du match

Victoire de Félix BIGOT 3 et 2 aux dépens de Michel FALCAND

Ajouter un commentaire