Les Hauts-Faits

La -- Grrrrrrrande -- Finale

Il était 7h 30 au Golf du Verger, ce samedi 13 Octobre. Le temps était absolument idéal, pas de vent (au grand regret de Bernard, qui aurait préféré que de fortes bourrasques, du Sud ou du Nord, posent un maximum de problèmes au canonnier en chef du COBE!). Il faisait encore nuit, mais du parking, l'on entendait les premières balles frappées par des joueurs matinaux, vraisemblablement dotés d'une vision de chiroptère. Gérard en faisait partie!

Le match-play entre Gérard BRADLEY et le "rookie" en Finale du Challenge Pierre BERGER, Bernard CARMOIN, débuta à 7h 50 exactement, en compagnie et sous la surveillance experte mais bienveillante du Capitaine des Jeux, Félix BIGOT.  

La mise en route fut un peu compliquée pour les deux joueurs, mais Bernard s’imposa sur le trou n°1 avec un bon bogey, alors que Gérard, égaré bien à droite du green, entama par un triple! Mais il se reprit dès le n°2 avec un joli par et prit pour la première fois la tête au par 3 n°4 avec un nouveau par.

Bernard, trahi par un de ses points forts, le putting, laissait Gérard prendre le large, perdant les trous n°7, 8 et 9: il était donc mené 3 down à l'entame du retour. On dit souvent que le retour est un autre match, et effectivement, ledit retour partit comme cela, Bernard gagnant facilement le trou n°10 pour revenir à 2 down.

Mais c'est justement au moment où l'espoir renaissait dans l'esprit de Bernard que notre Irish Gunner mobilisa toutes les facettes de son jeu pour aligner une brillante et ... destructrice série de 4 pars consécutifs sur les trous 11, 12, 13 et 14. C'était fini ! Les rêves de Bernard s'envolaient. Et c'est sur le score de 6 et 4 Gérard conserva le Challenge Pierre BERGER acquis de haute lutte l'année dernière aux dépens de Félix BIGOT.

Attention, cet homme est dangereux et pourrait bien faire définitivement main basse sur le convoité trophée en 2019! Mesdames, Messieurs, il va falloir vous entraîner dur!

Voir ci-dessous le reportage photographique de Félix BIGOT, que la Rédaction d'i-GreenGreen remercie chaudement pour sa précieuse contribution. Comme elle remercie Bernard CARMOIN pour son impartiale relation de l'évènement!

82 carte de score

La Finale de Consolation

Petite innovation mais excellente initiative, en cette année 2018: sous l'impulsion des demi-finalistes malheureux du Challenge Pierre BERGER, Martine CHANRION et Patrick LERMUSIAUX, le Challenge Pierre BERGER a été enrichi d'une Finale de Consolation. Merci à Patrick d'avoir fait parvenir à i-GreenGreen le reportage ci-dessous. Et merci au photographe et nombreux public, René RIGOTTIER, d'avoir immortalisé les finalistes sous le tulipier du green du trou n°18.

Il faisait donc fort beau, ce mercredi 3 Octobre, sur le parcours du Verger, de plus en plus brûlé par la sécheresse de ce début d'Automne. Mais une petite bise se leva, qui gêna notablement les adversaires, surtout sur le retour. 

Le démarrage fut un peu timide sur les 3 premiers trous, Martine prenant le n°1 et Patrick égalisant sur le n°3. Mais les 2 protagonistes élevèrent alors leur niveau de jeu en alignant quelques pars, voire même un birdie sur le trou n°4 pour Patrick, qui parvint à maintenir ce léger avantage pendant quelques trous. Sur la dizaine de trous suivants, chacun des joueurs gagne à son tour, le score évoluant entre 1up et 2up pour Patrick, jusqu’au par 4 n°17 où Patrick, qui pensait avoir fait le plus dur, voit Martine faire une mise en jeu de toute beauté et gagner le trou, revenant à 1 down au départ du 18. Brutalement, la pression se déplace sur Patrick. Et là, la lumière s’éteint pour les 2 joueurs qui ratent tous les deux 3 ou 4 putts à 50 cm du trou, Patrick finissant par rentrer le sien pour sécuriser le 1up et la troisième marche du podium du Challenge Pierre BERGER 2018.

Sachez que le combat sans merci qui opposera le tenant du titre Gérard BRADLEY au "rookie" Bernard CARMOIN pour les deux autres marches du podium, les plus prestigieuses, aura lieu samedi 13 Octobre dans la matinée. Egalement sur le parcours du Verger, comme en a décidé le tirage au sort effectué grâce aux mains innocentes de Myriam QUINTON, lors de la sortie au Gouverneur du 5 Octobre.

Match play finale de conso

Les Demi-Finales

Ce mercredi 5 Septembre, la 1ère Demi-Finale de l'édition 2018 du Challenge Pierre BERGER opposait Bernard CARMOIN à Patrick LERMUSIAUX, sur un Verger en bon état, malgré les rigueurs de la sécheresse. Les bookmakers donnaient Patrick. Mais sur le terrain, c'est Bernard CARMOIN qui s'imposa. Après un départ un tantinet laborieux, puisque Patrick remporta 4 des 5 premiers trous. Mais à partir du trou n°6, Bernard parvint à serrer son jeu et à accumuler drives en pleine piste et approches au drapeau. Alors que le swing habituellement rythmé et souple de Patrick délivrait soquette sur soquette! Au départ du 10, les deux compères étaient all square. Mais au départ du 15, Bernard menait 4 up. Un dernier bogey contre un double à Patrick et Bernard, tout sourire, accédait, pour la première fois de l'histoire du Tournoi de Match Play du COBE, à la Finale. Et lançait à l'autre futur finaliste un signal parfaitement clair: il faudra lui passer sur le corps pour brandir le Challenge Pierre BERGER 2018!

Et jeudi 6 Septembre, il pleuvait fort, à Mionnay, lorsque Martine CHANRION et Gérard BRADLEY entamèrent leur Demi-Finale. Eh oui! Martine espérait le Verger, mais le tirage au sort fit une nouvelle fois le bonheur de Gérard. Nous n'avons pas encore tous les détails de la rencontre, que nous publierons dès dimanche, mais nous savons néanmoins qu'elle fut des plus serrées, puisqu'il fallut attendre le tout dernier trou pour que Gérard BRADLEY mit fin aux espoirs de tous de voir une concurrente féminine prendre enfin part à la Grande Finale! Martine CHANRION avait bien joué, certes. Mais elle fut lâchée par son mental au trou n°16, après le birdie de l'Irlandais au par 5 n°15.

C'est donc à nouveau à une Finale totalement inédite que nous aurons droit, en conclusion du tournoi de Match Play 2018. Gérard BRADLEY réussira-t-il le doublé 2017 - 2018? Bernard CARMOIN lèvera-t-il le trophée dès sa première Finale? Réponse dans quelques semaines. i-GreenGreen vous informera bien sûr de la date, de l'heure et du lieu de la Finale dès que toutes ces infos seront connues.

11 bernard bat patrick 5 et 3     Match play bradley chanrion

Les Quarts-de-Finale

1) Gérard BRADLEY dispose -- difficilement -- de Félix BIGOT (1 up au trou n°19)

Lundi 6 Août, en pleine période de canicule. Mionnay. Départ à 7h40, 23°C, peu de rosée, pas de supporters... mais Bernadette Walter qui joue en ASGE, et un de ses amis, nous accompagneront tout au long de notre match. Sur le parcours, beaucoup de parties de quatre ! Gérard rend un coup à Félix, qui lui rappelle le temps dont il dispose pour jouer son coup (40 secondes), la pénalité en cas de dépassement étant bien sûr la perte du trou.

Et nos amis mettent en jeu au n°1. Gérard sur le fairway. Félix hors limite à gauche. Gérard fait le par. 1 up.

Au par 5 n°2, Félix se reprend bien et fait le par, alors que Gérard manque de précision à l'approche. All square.

Trou n°3, Félix drive dans l'eau à gauche alors que Gérard fait le par et reprend l'avantage 1 up.

Au par 3 n°4, Gérard met sa mise en jeu à droite du green alors que le coup de bois 3 de Félix atteint le green. Nouveau par de Félix qui revient all square.

Félix s'égare un peu sur le par 5 n°5 et fait double bogey alors que Gérard fait bogey. Le coup rendu dont bénéficie Félix lui permet de rester all square.

Gérard manque de précision sur les deux trous suivants, alors que Félix rentre un bogey sur le très long par 4 n°6 puis un par sur le par 3 n°7 et commence à prendre le large par 2 up.

Le court par 4 n°8 voit les deux adversaires faire bogey. Et au par 4 n°9, Félix est en 2 sur le green, alors que Gérard égare compètement son drive. 3 up pour Félix.

Au début du retour, Félix souffre de la chaleur et de la fatigue et accuse un peu le coup, alors que Gérard semble mieux. Il fait le par sur le 10 et n'est plus que 2 down. Bogey pour les deux joueurs sur le par 3 n°11.

Gérard fait deux superbes drives sur le 12 puis le 13 (où son coup sera mesuré à 250 m) et ses deux pars lui permettent de revenir all square.

C'est sans compter sur la ténacité de notre ami Félix, qui fait deux excellents bogeys au 14 puis au 15 bogey, alors que Gérard manque son approche au 14 et son drive au 15. Félix mène de nouveau 2 up!

Mais enfin arrivent les trous favoris de Gérard (c'est ce qu'il avouera après la partie): il expédie des mises en jeu hyper-longues au puis au 17 et se retrouve en 2 sur le green (alors que Félix a besoin de 3 coups). Par par pour Gérard, bogey bogey pour Félix. All square au départ du 18!

Gérard envoie sa mise en jeu près du green, Félix touche un arbre à gauche. Mais réussit son approche pourtant difficile. Bogey pour les deux... Donc PLAY OFF! 

Retour au départ du par 3 n°18: les mises en jeu sont toutes deux à gauche du green, le trou est sur le deuxième plateau. Félix doit jouer en premier: son coup roulé s'arrête 3 m après le drapeau et renseigne bien Gérard, qui change son putter par un wedge et joue son chip à 2 m du drapeau... Félix manque son putt... Gérard rentre le sien!

Excellente partie de golf pour les deux quart-de-finalistes (7 pars pour Gérard, 4 pour Félix). Très belle défense de Félix, qui a mis Gérard sous pression pendant la majeure partie de la rencontre. Mais l'aventure est terminée pour Félix, plein de regrets vis-à-vis du tirage au sort qui l'a empêché de jouer au Verger, alors qu'elle continue pour Gérard, qui va donc avoir à vaincre Martine CHANRION en Demi-Finale s'il veut parvenir à nouveau en Finale cette année.

Match play bradley bigot

2) Bernard CARMOIN vainqueur de Guillaume MEUNIER 3 et 2

Samedi 28 juillet, au Verger, ce n’est pas l’éclipse de Lune qui a fait chuter la température à Lyon la nuit précédente. Toutefois, à 8h 40, ladite température est très convenable. Le ciel, par contre, est très menaçant. Et MétéoFrance, qui annonçait des orages en fin de matinée, n’allait pas se tromper!

Après trois trous d’observation (égalité sur le n°1, avantage à Bernard sur le n°2, avantage à Guillaume sur le n°3), les écarts s’accélèrent brutalement: Bernard rafle les trous n° 4, 5, 6 et 7! 4 up ! Il est 10h00, et le ciel tombe sur la tête des combattants. La montée du 8 se fait sous des trombes d’eau, qui innondent rapidement le green, sous un centimètre par endroit! Que d’eau, que d’eau ! Guillaume en sort la tête, de manière inespérée ... et revient à 3 down.

C’est le score à l’attaque du n°10, que Bernard remporte : 4 up à nouveau. Mais Guillaume n’a pas dit son dernier mot: il revient à 2 up au départ du trou n°12, qui voit toutefois Bernard prendre l'avantage. Guillaume gagne le 13. Toujours 2 up, donc, pour Bernard. Il reste 3 trous à jouer. Au 14, Guillaume égare sa mise en jeu sous les arbres à gauche. Bernard en fait de même sous les arbres à droite. L’approche de Guillaume se révèle trop courte, alors que le coup roulé de Bernard atteint le green. Bernard rentre alors une ficelle inespérée, qui le qualifie pour la Demi-Finale. 3 et 2!

Bravo, Monsieur CARMOIN!       

2) Patrick LERMUSIAUX dispose d'Olivier MATHIEU 5 et 3

Début de match très indécis, ce jeudi 12 Juillet, entre Patrick LERMUSIAUX et Olivier MATHIEU. Le reporter d'i-GreenGreen était présent au trou n°1 du Verger lorsque les deux adversaires mirent en jeu.

Balle courte sous les arbres de gauche pour Patrick, superbe drive plein fairway pour Olivier. Mais après un coup de recentrage, Patrick met son approche à 3 m du mât. Alors qu'Olivier tope son coup de fer qui part dans la forêt derrière le green. 1 up pour Patrick. Au n°2, c'est au tour d'Olivier d'égarer son drive, alors que Patrick est bien placé dans le petit rough de droite. Mais Patrick perd le trou sur une approche un peu courte. All square. Nouveau drive en forêt pour Patrick au 3, alors qu'Olivier est au milieu du fairway. Mais il met son coup de bois 3 très à gauche sur le fairway du trou n°1. Après un superbe 2ème coup, Patrick a le trou en mains mais ... son chip le trahit et c'est Olivier qui mène 1 up. Patrick égalise au n°4 avec un bogey.

Après ce départ très chahuté pour les deux joueurs, lié sans doute à l'enjeu et au stress de la compétition, mais aussi peut-être à la présence du journaliste sur les 4 premiers trous (jusqu'où les joueurs vont trouver des excuses, aujourd'hui, on peut se poser légitimement la question! -- NDLR), c’est Olivier qui se règle le premier et reprend le large pour mener 2 up au 7. Avantage que Patrick annule sur les 2 trous suivants. Les adversaires virent donc all square à mi-parcours. Sur le retour, de bon niveau pour les 2 joueurs, alors qu’Olivier subit les foudres des arbres croisés sur son chemin, Patrick ajuste son drive et se détache irrésistiblement, engrangeant 5 des 6 premiers trous pour finaliser sa victoire au 15 par une splendide ficelle de 10 mètres.

Belle partie puisque les 2 compères ont joué leur niveau (Olivier 32 Net, 8 Brut – Patrick 35 Net, 14 Brut). Patrick accéde donc à la Demi-Finale du bas du tableau, qui l'opposera au vainqueur de la rencontre Bernard CARMOIN - Guillaume MEUNIER. Une déception toutefois: à 19h58, les 2 amis trouvent le bar déjà fermé alors qu’ils avaient bien mérité de partager une bonne bière bien fraîche …

Poignee de mains au depart

11 drive de patrick au n 1  12 drive d olivier au n 1  21 drive de patrick au n 2

23 coup de fer d olivier au n 2  31 drive d olivier au n 3  32 drive de patrick au n 3

33 difficile 2e me coup de patrick  34 4e me coup de patrick au n 3  41 drive d olivier au n 4

42 drive de patrick au n 4  44 putt d olivier au n 4

1) Martine CHANRION bat Michel FALCAND 6 et 4

Vendredi 29 Juin, le Verger: la rencontre est programmée aux "aurores": 8h50. Il fait un peu frais (21°C) mais l'atmosphère se réchauffe vite. Le temps est très ensoleillé, une petite brise matinale souffle. Martine (qui rend 4 coups) et Michel sont accompagnés de Félix. Le parcours est en parfait état, les greens très roulants ! 

Martine remporte les deux premiers trous face à un adversaire un peu tendu, dont les départs n'ont pas leur fiabilité habituelle. Mais Michel réagit en remportant le par 5 n°3. 1 up pour Martine. Les deux adversaires font le par sur le n°4. Martine gagne le par 4 n°5, puis Michel remporte le n°6 avec un nouveau par. Les adversaires partagent le n°7, Martine abordant la montée en menant 1 up. Et soudain, Michel perd confiance alors que Martine joue de plus en plus sur un nuage, soutenue par un driving d'enfer (Félix mesurera 173 m au trou n°12), approchant et puttant bien. Résultat: 4 trous gagnés d'affilée pour Martine, qui mène 5 up au départ du 12 ! Les trous 12 et 13 sont partagés, mais au 14, Michel fait triple bogey contre bogey à Martine, qui emporte ainsi le quart-de-finale sur le score sans appel de 6 et 4. Les trois finiront le parcours, Martine terminant, ravie, sur 3 pars et un bogey, avec une carte de 44 en Net et 18 en Brut! Promettant de tout tenter pour rééditer l'exploit lors de la Finale Seniors du 18 Septembre!

Dans l’ensemble, une belle partie de golf, dans une ambiance des plus agréables. Prochaine étape pour Martine : Félix ou Gérard ... Avis aux cannoniers: Attention, Martine est en forme!

Martine au par 5 n°3:

01 martine au n 4

Michel au par 4 n°11:

02 michel au 11

Célébration devant le drapeau du n°14:

11 les combattants au drapeau du 14

 

 

Le Deuxième Tour

Le lundi de Pentecôte, Guillaume MEUNIER et René RIGOTTIER se retrouvaient à Mionnay pour entamer le 2ème Tour du Challenge Pierre BERGER 2018. Et dans ce combat entre la puissance de Guillaume et l'expérience de René, c'est la longueur au drive qui a prévalu. Le senior offrit pourtant une belle résistance, puisqu'il n'était que 1 down au moment d'aborder le difficile par 5 n°15. Mais les mises en jeu aux alentours des 220 m de Guillaume finirent par avoir raison de René, qui perdit les trous 15 et 16 pour s'incliner 3 et 2.

---------------------------------------------

Le lendemain, sur le parcours du Verger, c'étaient deux seniors qui allaient en découdre. Yves KOMORN rendait 7 coups à Michel FALCAND. Et tombait dès le premier trou dans les difficultés, égarant son drive à droite dans les arbres. Le fait est que Michel, tout au long des 18 trous, n'allait manquer que très peu de coups, drivant avec consistance sur le fairway, maniant ses bois de parcours d'excellente manière et se révèlant très efficace sur les greens. Quand on ajoute à cela son point fort habituel, à savoir le jeu de fers, on comprend que Michel allait rapidement mettre Yves en grand danger.  A mi-parcours, Michel menait 3 up. Au n°10, Yves égarait son approche dans les bois de droite et Michel portait même son avance à 4 up, avant de subir son seul passage à vide au n°11, mettant son drive hors limites. Yves grignotait deux points au 11 et au 12, et s'apprêtait même à revenir à 1 down après une belle mise en jeu sur le green au n°13, lorsque Michel rentra un putt de 4 m pour le par alors qu'Yves sombrait sur un mauvais 3 putts. Au lieu de 1 up, Michel repartait 3 up. Le trou d'après, il était "dormie" et Yves s'inclinait au 15, sur le score sévère de 4 et 3.

01 le drive de michel au n 9             11 les deux adversaires au n 15

                        Le drive de Michel au par 5 n°9                                       Michel soulève le drapeau face au sourire emprunté d'Yves

---------------------------------------------

Isabelle (AUBOEUF) était pourtant venue assistée de son coach psychologique, Caroline (VAILHE), samedi 26 Mai au Verger, pour disputer sa rencontre du 2ème Tour contre Patrick (LERMUSIAUX). Et si Patrick gagnait le trou n°1, le coaching allait alors faire effectivement merveille, propulsant Isabelle à 3 up avant la descente vers le trou n°6, Patrick éprouvant des difficultés à régler son drive. Mais une fois cet effort accompli, il entamait une remontée qui allait amener les adversaires all square au départ du trou n°10. Au tee shot du 13, Patrick LERMUSIAUX était en tête avec 2 up. Le driving d'Isabelle faisait certes merveille, mais son petit jeu manquait de fiabilité, permettant à Patrick de conserver l'avantage jusqu'au départ du n°18. Victoire 2 up pour ce dernier, qui affrontera au tour suivant le vainqueur de la prometteuse rencontre QUINTON - MATHIEU.

11 isabelle au n 15            21 patrick au n 19

                  Coup de bois 3 d'Isabelle au par 5 n°15                                                        Mise en jeu de Patrick au n°18

31 devant le drapeau

---------------------------------------------

Grosse grosse surprise, ce jeudi 31 Mai au Verger. Christophe QUINTON mène 1 up voire 2 up pendant tout l'aller et pendant une bonne partie des trous du retour. Mais Olmivier MATHIEU s'accroche, refait régulièrement son retard. Notamment sur le par 4 n°17, sur lequel Olivier fait double bogey, comme Christophe, et valorise son coup reçu. Si bien que nos deux compères se présentent all square au départ du 18. La mise en jeu d'Olivier s'immobilise sur le green, à 7 m du trou. Celle de Christophe à 10 m. Tous deux auront besoin de 3 putts. Le trou n°18 du Verger est handicap 13. Or Christophe rend ... 13 coups à Olivier. Qui bénéficie donc de son dernier coup reçu sur ce trou. Et empoche la victoire, par 1 up. Nous allons avoir droit à un duel Patrick LERMUSIAUX - Olivier MATHIEU en Quarts de Finale.

Olivier vs christophe scorecard 1               Olivier et christophe

---------------------------------------------

Samedi 2 Mai, Martine CHANRION et Roland MURARD guerroient sur les 18 trous du Verger, dans une lutte sans merci! Roland rend 9 coups à Martine. Un avantage que cette dernière n'est pas de nature à passer par pertes et profits. Temps ensoleillé, parcours en très bon état, greens peu roulants (Martine et Roland avaient évidemment joué à Evian le lundi précédent, sur un parcours était magnifiquement préparé pour le Jabra Open -- gagné par l'innattendue française Astrid VAYSON de PRADENNE -- et pour les qualifications de l’Evian Championships et du British Open). Eh oui, ça change des greens du Verger! Ils sont accompagnés d'un charmant golfeur germanique classé 9, qui joue admirablement 82, en découvrant le parcours!

Roland et Martine sont un peu fatigués, n'ont que peu dormi la nuit précédente, garde des petits enfants oblige! Et Roland est bien stressé à l'idée d'avoir à affronter Martine! Normal! C'est pourtant lui qui score le premier au trou n°2. Mais il ne profite pas de la baisse de régime de Martine, qui égalise au 5 et porte son avance à 1 up au départ du 10. Au contraire, c'est Martine qui s'améliore progressivement, au niveau mental et technique. Ses coups pertent mieux. Elle score sur les 10, 12 et 13, alors que la fatigue assaille Roland, qui a moins de peps. Au départ du 15, Martine, qui mène 4 up, frappe un excellent drive mais rate deux coups de bois de parcours pour finir le trou en 8 contre 7 à Roland. Las, elle dispose d'un coup reçu. Egalité sur le trou. Roland s'incline 4 et 3!

Au tour suivant, Martine rencontrera Michel FALCAND. Un match très ouvert en perspective!

Martine et roland

---------------------------------------------

Bien belle matinée à Mionnay, ce mardi 5 Juin, alors que la météo est en alerte orange Orages. Presque seuls sur le parcours, Félix et Daniel se retrouvent au départ, quasi à l'aurore, pour leur match play. Félix rend 8 coups à Daniel. Excellent test pour lui, pour savoir où en est son golf après un arrêt prolongé et une reprise en mi-teinte à Annonay.

Et Félix part très fort: Bogey, Par, Par. Daniel est en difficulté dans le rough mais force son adversaire à partager le 4. Félix gagne les 5 et 6; mais Daniel réagit sur le par 3 n°7 en faisant le Par; puis sur le par 4 n°8, il profite de l'erreur de Félix qui s'égare dans les roseaux ! Il est 3 down au départ du n°9. Mais Félix gagne les quatre trous suivants. Au n°12, le match est "plié", Félix l'emportant par 7 et 6.

Daniel réagit après coup au par 3 n°14 en rentant un joli birdie. Nos deux adversaires terminent tranquillement leur parcours, enchanté de ce bon moment de golf. Félix a joué 32 en Net et 16 en Brut. Il est de retour.

Daniel et felix

---------------------------------------------

Après Roland Murard, tête de série N°1, c’est Sylvain Mazières, tête de série N°2, qui quitte l’édition 2018. Ce vendredi 15 Juin, au terme d’un match âprement disputé, puisque l’écart entre les deux joueurs n’a jamais dépassé 1 coup, Bernard Carmoin s’est finalement imposé 1up au trou n° 18 du Verger. 

Le départ est plutôt favorable à Bernard, qui, avec deux bogeys, mène 1up au départ du trou n° 3 après avoir bêtement concédé l’égalité sur le premier trou où il prend 3 putts. Le trou suivant revient à Sylvain qui égalise après la curieuse mésaventure de Bernard (lire par ailleurs). Les deux adversaires font le Par sur le 4 et Sylvain prend la main sur le 5 mais Bernard égalise sur le 7, et c’est finalement Sylvain qui mène 1 up au départ du trou n°10. 

Bernard profite alors de deux mises en jeu catastrophiques de Sylvain pour empocher les trous n°10 et 11 et mener 1up, mais il rate à son tour sa mise en jeu sur le trou n°12 et les deux joueurs sont square au départ du trou n°13. Il va s’en suivre un match à couteaux tirés : Bernard gagne le 13, Sylvain le 14, Bernard le 15, Sylvain le 16, il reste deux trous pour faire la différence !

Belle mise en jeu de Sylvain qui est en deux à 30 mètres du green du 17. Après son second coup, Bernard est encore à plus de 110 mètres du green mais réalise une superbe approche plein green qui termine à 15 mètres du drapeau, rien n’est joué… effectivement Sylvain rate complètement son approche qui finit dans le bunker, d’où il ne sortira qu’après deux coups. Alors que Bernard rentre une ficelle de 15 mètres, un Par des plus imprévisibles !

1 up pour Bernard au départ du 18. Les deux joueurs termineront par un bogeysur le 18. C'est donc Bernard qui l'emporte, au terme d'une partie haletante!

Bernard Carmoin nous fait parvenir ce court témoignage de sa mésaventure vécue au trou n°3 : "Lors du match play avec Sylvain, nous sommes au départ du trou n°3, mon drive m’amène à une dizaine de mètres devant le bunker sur la droite du fairway, le second coup est un peu délicat à négocier car je n’ai pas une très large ouverture, mais je ne suis pas inquiet puisque Sylvain, qui part des repères blancs, est derrière moi. Je frappe très correctement mon second coup, et nous sommes très étonnés, Sylvain et moi, de voir que la balle s’immobilise, sans rouler, dès qu’elle touche le sol à proximité de piquets bleus. Effectivement, à cet endroit-là, il y a une zone en réparation de 10 m2 maximum, qui est gorgée d’eau. Je me dis: pas de soucis, je pourrai me dropper sans pénalité à l’extérieur de cette zone. Sauf que je n'ai jamais pu retrouver la fameuse balle et, du coup, j’ai rejoué une autre balle de l’endroit où j’avais joué la première, avec un coup de pénalité. Ai-je eu raison d’avoir cette attitude ? Que dit le règlement ?

Félix BIGOT a rejoint les deux adversaires au départ du trou n°10. Il a réalisé pour i-GreenGreen ce reportage photographique trou par trou, que nous avons du diviser en deux présentations powerpoint, pour des raisons de taille de fichiers:

Match play bernard sylvain du 10 au 13 15 jun 18Bernard contre Sylvain du 10 au 13 (7.6 Mo)

Match play bernard sylvain du 14 au 18 15 jun 19Bernard contre Sylvain du 14 au 18 (9.54 Mo)

---------------------------------------------

Et pour terminer, voici le compte-rendu, par le plus anglophone de nos reporters, de la rencontre qui a opposé Françoise LUCCIONI et Gérard BRADLEY, lundi 18 Juin. Un match très équilibré pendant l'aller, avant que Gérard BRADLEY ne fasse parler la poudre sur le retour. Et que les miraculeux évitements d'étangs de Françoise ne s'estompent. Alors cèdons la parole, ou plutôt la plume, à "l'Irish journaliste":

"Françoise et Gérard ont joué leur match lundi à Mionnay, le Juin 18.  La matinée était très agréable, avec un peu de vent. Gérard rend 8 coups à Françoise. Ils commencent tous les deux bien: à le première AS. Gérard gagne le 2 avec un par, 1up. Françoise gagne le 4 avec une joli approche - putt pour faire par, retour au AS. Françoise a porter une balle qui aime rester au sec ! A la 5, la balle de Françoise échappe miraculeusement l'eau, mais c'est Gérard qui a pris la trou pour retour a 1 up.  Le 6 c’était Françoise qui a pris, échappe miraculeusement encore l'eau et as faite une joli approche - putt, pendant que Gérard fait trois putt.  Retour au AS. A le 7, Gérard fait par pour retour au 1up.  Le 8, la balle de Françoise n'as pas réussi à rester sec, j'ai pris la trou pour aller 2up. J'ai gagne les 9, 10 et 11 pour aller 5up.  Le 12 c'est Françoise qui a gagne, 4 up pour Gerard, qui gagne le 13 et 14 pour gagne le match 6 et 4. 

Le Premier Tour

C'est parti! Le premier qualifié pour le second tour du Challenge Pierre BERGER 2018 est ... Martine CHANRION, qui a bénéficié du retrait de Bruno SEGURA, empêché de défendre ses chances du fait de son emploi du temps. Cette qualification nous offre une rencontre "explosive" entre Martine et ... Roland! Le point positif: la date du duel sera facile à trouver. Le point négatif: qu'adviendra-t-il du couple?

---------------------------------------------

Samedi 14 Avril, deux rencontres se disputaient simultanément au Verger. Deux combats entre générations. Deux guerres des sexes. Caroline VAILHE affrontait une nouvelle fois René RIGOTTIER (en 2017, René l'avait emporté 6 et 5). A côté d'eux, Isabelle AUBOEUF allait tenter de se qualifier aux dépens d'Henri SOUCHE. Et dans cette partie mémorable, les gros frappeurs furent en fait de grosses frappeuses. Car autant Isabelle que Caroline allaient over-driver leurs adversaires masculins tout au long de la partie. Nos compétiteurs rentrèrent mouillés au club-house, la météo ayant refusé de respecter les consignes (des éclaircies étaient prévues, mais la bruine prévalut). Les résultats, heureusement, respectèrent les consignes de parité: Isabelle disposa d'Henri par 1 up en gagnant le dernier trou. Quant à Caroline, bien que régulièrement plus longue au drive et ayant longtemps fait jeu égal avec René, elle finit par s'incliner sur le score de 3 et 2, beaucoup plus serré qu'en 2017.

  Vailhe rigottier

---------------------------------------------

Très belle rencontre que celle que se livrèrent les deux Bernards, ce lundi 30 Avril. Non, non, Bernard BISSUEL ne jouait pas. Le match opposait Bernard CARMOIN à Bernard FUNDAKOWSKI. Monsieur CARMOIN, 21 d'index, rendait 11 coups à Monsieur FUNDAKOWSKI, index 44 mais règlementairement cappé à 36. Et dès le premier trou, Bernard FUNDAKOWSKI montrait qu'il allait chèrement défendre ses chances. Commettant assez peu d'erreurs, drivant et approchant bien, il porta même son avantage à 2 up, au trou n°7, et ce fut l'avantage le plus élevé pris par l'un des joueurs pendant la rencontre. Bernard CARMOIN, de son côté, 5 fois mené au score, revint 5 fois à égalité. Grace à un putting irréprochable, alors que driving comme jeu de fer laissèrent parfois à désirer. Et l'expérience finit évidemment par payer, sur la toute fin de parcours, Bernard CARMOIN rentrant tous ses putts de moins de 2 mètres, alors qu'au contraire, Bernard FUNDAKOWSKI manquait un dernier putt facile sur le n°18 pour laisser la victoire à son adversaire. Ravi, malgré tout, de la farouche opposition qu'il avait réussi à produire.

---------------------------------------------

Trois trous derrière, le match play opposant Jacques DELATTRE, tête de série n°8 mais seul parmi les têtes de série à devoir jouer le 1er tour, à Patrick LERMUSIAUX, allait se révéler un peu moins serré. Malgré une surprenante faiblesse au drive, d'habitude indiscutablement son arme favorite, Patrick LERMUSIAUX, bénéficiant du surentraînement accumulé lors des trois mois de Ringer Score et des premières manches des Championnats de Ligue Actifs comme Seniors, allait démontrer le niveau encore largement perfectible de son index. Terminant l'aller à 3 up, il allait résister à un Jacques DELATTRE en amélioration sur les trous du retour, pour l'emporter finalement 4 et 3 au terme du par 5 n°15.

---------------------------------------------

La dernière rencontre du 1er tour opposait Sylvie DELACHAPELLE à Olivier MATHIEU, ce mercredi 2 Mai, au Golf du Verger. Et malgré ses excellentes mises en jeu, Sylvie était en mauvaise posture à la mi-parcours, menée 6 up par un Olivier MATHIEU encore tout auréolé de sa perf avec les Actifs, à Annonay. Au second tour, Olivier aura fort à faire, face à Christophe QUINTON. Le mentor face à à son disciple! Mais en match play, on n'est jamais à l'abri d'une surprise!

Le Tableau Qualificatif à jour est visible en Rubrique Compétitions / Match Play Challenge Pierre Berger / 2018 / Résultats.

Quelques photos

Sylvie DELACHAPELLE:

Sykvie delachapelle au n 10

Olivier MATHIEU:

Olivier au n 10

Le Tirage au Sort du Tableau Qualificatif

Jeudi 8 Février, pendant le dîner amical qui suivra les parties de bowling, nous procèderons au traditionnel tirage au sort du tableau éliminatoire du 15ème tournoi de Match Play du COBE, alias le Challenge Pierre BERGER. Cette année, nous avons enregistré 26 inscriptions. Exactement le même nombre qu'en 2017. Le tournoi 2018 accueillera malgré tout un "rookie"; mais quel "débutant": la tête de série n°3, Sylvain MAZIERES. Sylvain prendra en quelque sorte la place d'Henry MOIROUD, qui n'a pas souhaité concourir cette année.

Pour suivre et comprendre le tirage au sort, sachez que nous avons, cette année encore, désigné 8 têtes de série, à savoir les 8 plus bas index de la Section. Les 4 premières têtes de série (Arnaud WISNIA, Roland MURARD, Sylvain MAZIERES et Christophe QUINTON) ont été positionnés dans chaque quart du tableau éliminatoire, et seront dispensés de 1er tour. La position des 4 têtes de série suivantes (Gérard BRADLEY, Félix BIGOT, Guillaume MEUNIER et Yves KOMORN) dans les 4 quarts du tableau sera tirée au sort le 8 Février. Compte tenu du nombre de participants, deux d'entre eux seront dispensés de 1er tour.

Et ensuite, nous positionnerons par tirage au sort les 18 autres participants du tournoi.

Si vous voulez rafraîchir votre mémoire et consulter le Palmares 2004 - 2017, cliquez sur le lien ci-dessous:

http://www.cobegolf.fr/pages/competitions/match-play/palmares/

Challenge pierre berger tableau eliminatoire 08 fev 18

Ajouter un commentaire