Sperone

Si un jour, vous allez passer vos vacances en Corse, avant de finaliser votre itinéraire, posez-vous la question d'aller "jouer Sperone". Parcours mythique, l'un des derniers dessinés par cet extraordinaire architecte de notre sport qu'est Robert Trent Jones, le Golf de Sperone se trouve à 5 km à l'Est de Bonifacio, à l'extrême sud de la Corse. Un endroit assez epoustouflant, qui descend en pentes pas toujours douces vers de spectaculaires falaises de calcaire qui tombent abruptement dans la Méditerranée, en bordant les trous du retour, alors que l'aller serpente au milieu d'un maquis parfois dense.

Esthétiquement, Sperone est sans nul doute l'un des plus beaux parcours français. Le spectacle des Iles Lavezzi, à proximité du rivage, et de la Sardaigne, distante à peine d'une vingtaine de kilomètres, est magique. Golfiquement, les trous du retour sont considérés comme particulièrement challengeants, du fait notamment des deux survols de criques cotières proposés par le par 4 n°10 puis par le par 3 n°12, réputés pour conserver bien des mises en jeu un peu trop courtes. Alors que les fairways de l'aller serpentent et ondulent au milieu de bois de pins parasols alternant avec le maquis.

Votre serviteur, qui avait décidé, avec sa compagne, de faire cette année le tour de l'ïle de Beauté -- et de vérifier la totale adéquation de ce surnom --, en a profité pour "jouer Sperone". Il s'est, quant à lui, trouvé beaucoup plus en difficulté sur l'aller, où plusieurs de ses drives se sont égarés dans le maquis, que sur le retour, où il réussit à maîtriser son driver Titleist de location.

Grosse déception, toutefois, au niveau de l'état des fairways et des greens: j'ai joué début Septembre. Après un été 2016 particulièrement sec, fairways et greens n'étaient pas exempts de zones brûlées par la sécheresse. Situation compréhensible, certes, mais sans doute indigne d'un parcours qui se targue d'être parmi les 100 plus beaux du Monde!

Un conseil, donc: si vous allez passer vos vacances en Corse et envisagez de jouer Sperone, ce que je ne peux malgré tout que vous recommander, essayez d'y aller plutôt au printemps, en Juillet au plus tard. Pour éviter les effets de la sécheresse. Et le réchauffement climatique que nous vivons risque de ne pas améliorer la situation. 

A 5265 m des tees jaunes, le parcours, pourtant par 72, n'est pas très long. Et on ne peut pas dire que les fairways de Sperone soient très étroits. Ils sont sinueux, certes, ce qui ajoute à l'ésthétique du tracé, mais ils sont en général assez larges. Evidemment, si vous tapez vos drives à 260 m, vous risquez d'arriver dans des zones où les fairways se rétrécissent nettement. Mais à la tombée de balle d'un driveur moyen comme moi, vous avez beaucoup de place.

Les greens, de taille assez modeste, sont particulièrement ondulés. Les pentes sont multiples, Robert Trent Jones ayant sans doute préféré épouser le profil du terrain plutôt que d'imposer d'énormes travaux de terrassement. Vous risquez donc quelques surprises. Mais en tant que familier du Verger, je n'ai pas plus galéré que sur le green du n°12 ou du n°18!

Accompagné à l'aller par David, membre à Sperone et 18 d'index comme moi, j'ai bénéficié de ses conseils avisés sur les mises en jeu. Mais j'ai encore plus apprécié de jouer le retour avec Per et Titti, deux suédois de Goteborg, fort sympathiques et excellents joueurs.

Dernière info, le montant du green fee: 98 € en haute saison. Pas donné!

Et le lien vers le site web: http://www.golfdesperone.com/#

Yves Komorn

98 plan du parcours

La carte de score de Sperone

98 carte de score

Ajouter un commentaire