Chassieu: vendredi 25 Mars

Le reportage

La météo était un peu maussade sur Chassieu, ce vendredi 25 Mars 2016. La pluie se mit à tomber, comme prévu, vers les 10h30, mais cessa une bonne heure avant l'arrivée des derniers concurrents. La température se montra heureusement clémente et les bourrasques de la veille avaient totalement disparu. Le parcours de Chassieu, correctement préparé, sortait à peine de sa léthargie hivernale, les fairways n'ayant pas encore commencé à pousser. Mais le terrain, assez sec, permettait aux balles de prendre une roule de 30 - 50 à la tombée des drives. Un des facteurs expliquant les bons scores enregistrés!

Notre ami Henri SOUCHE, abandonné en cours de route par sa co-organisatrice Françoise LUCCIONI, dont la cheville tibiale avait laché lors d'une randonnée à skis dans le Briançonnais, 2 semaines auparavant, nous offrit cependant une excellente organisation. Seul petit bémol à la clef: la vérification des scores conduisit à de modestes rectifications au niveau du classement Net. Toujours est-il que 3 golfeuses et 15 golfeurs s'étaient inscrits à cette sortie, un bon effectif pour une sortie de Mars.

Deux équipes terminèrent ex-aequo en Net avec un score de 44 et durent être départagées par leur score en Brut: à ce jeu, Christophe QUINTON -- déjà très affuté grâce à ses prestations en Ringer Score -- et Henri SOUCHE, crédités d'un exceptionnel 34 en Brut (2 birdies, 13 pars, 2 bogeys et 1 double bogey) l'emportent sur les très surprenants Daniel DOTHAL et Michel FALCAND, auteurs eux-aussi de 2 birdies mais ne scorant "que" 29 en Brut! Il faut dire que les drives de Michel, les coups de fer de Daniel et les putts des deux, firent merveille!

Cette sortie fut la première, en tant que compétiteurs, pour Myriam QUINTON (associée, pour l'occasion, à Félix BIGOT), dont les drives bien rectilignes laissent augurer d'une progression rapide au niveau de l'index, et pour Bernard FUNDAKOWSKI. Si celui-ci souffrit un peu au niveau du driving et des coups de bois de parcours, il n'en rentra pas moins une poignée de putts de 2 m ou plus qui se révèlèrent fort utiles à son association avec Yves KOMORN. Et nous eûmes le plaisir d'accueillir à nouveau Jean PARISOT, qui démontra que les 18 mois passés sans frapper la petite balle blanche n'avaient en rien impacté la qualité de son golf nin son plaisir de jouer!

Françoise LUCCIONI, aussi à l'aise avec ses béquilles qu'avec son driver, et René RIGOTTIER, handicapé par son genou, nous rejoignirent pour le déjeuner.

De l'envoyé spécial d'i-GreenGreen à Chassieu

Les résultats

Classements de finitifs

L'Album Photos

L'Album Photos (suite)

Henri Souche organise à Chassieu

Convocation

Sortie chassieu convocation 25 mar 16

Ajouter un commentaire